2 min de lecture Auto

Pollution : Paris met en place la circulation différenciée

La préfecture de Paris va mettre en place plusieurs mesures jeudi 22 juin, comme la circulation différenciée et un tarif unique pour les transports en commun.

>
Pollution à l'ozone : Paris met en place la circulation différenciée Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin et La rédaction numérique de RTL

Alors que la canicule s'est installée dans de nombreux départements français depuis quelques jours, Paris connaît également un pic de pollution à l'ozone. Le préfet de police Michel Delpuech, a décidé de mettre en place la circulation différenciée dans la capitale, à partir de jeudi 22 juin. 

Le préfet a ainsi décidé d'interdire les véhicules les plus polluants, c'est-à-dire toutes les voitures ou les deux roues qui possèdent une vignette Crit'Air de 4 ou 5. Les voitures Diesel d'avant 2005 sont concernées, ce qui représente 28 % des véhicules immatriculés en région parisienne. En conclusion, seulement les véhicules possédant les vignettes 1, 2 ou 3 pourront rouler jeudi 22 juin. Selon le préfet de police, la circulation différenciée devrait faire baisser d'un tiers les émissions de polluants. Si la pollution continue, la mesure sera reconduite vendredi 23 juin. L'amende prévue est de 35 euros et de 22 euros si le conducteur paie sur place. 

Contrairement à la circulation alternée, qui interdisait à 50 % des véhicules de circuler un jour sur deux, la circulation différenciée pénalise seulement les véhicules les plus polluants. Depuis le 16 janvier 2017, l'ensemble des véhicules qui circulent dans Paris doivent être munis de la vignette Crit'Air, ce qui permet ainsi à la préfecture de police de fixer un seuil de pollution des véhicules. 

Incitations à prendre les transports en commun

Le Syndicat des Transports d’Île-de-France (Stif) a également précisé qu'un tarif unique dans les transports en commun sera mis en place jeudi 22 juin. Le "forfait journalier antipollution" à été fixé à 3,80 euros pour l'ensemble des transports en commun et dans toute l’Île-de-France. 

À lire aussi
Des voitures d'occasion (illustration) auto
Coronavirus et confinement : les ventes de voitures en chute libre

La Marie de Paris reconduit également la gratuité des services Velib' et du stationnement résidentiel. La préfecture a précisé qu'elle poursuivra ces mesures si le pic de pollution se poursuit. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Canicule Pollution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants