3 min de lecture Sondage

8 Français sur 10 estiment qu’ils ont passé une année 2020 négative

Selon notre baromètre Harris Interactive pour RTL publié ce jeudi 31 décembre, 8 Français sur 10 estiment que leur année 2020 est à oublier.

Penser sans cesse à la même chose peut nous déprimer (illustration).
Penser sans cesse à la même chose peut nous déprimer (illustration). Crédit : Cold River Productions /REX/SIPA
Venantia
Venantia Petillault

Fin 2019, les Français abordaient 2020 avec une certaine confiance, 55% se déclaraient même optimistes quant à l’année à venir. Mais au fil des mois, les dérèglements climatiques, les tensions sociales et surtout, la pandémie de coronavirus ont largement fait leur oeuvre.

Après près de 9 mois à devoir réinventer un quotidien sur lequel plane toujours la menace de l'épidémie, les Français se montrent très largement mécontents de l’année qu’ils viennent de passer : 82% estiment qu’ils ont passé en 2020 une année négative. 39% d'entre eux parlent même d'une année "très négative". Un sentiment quasi-unanime et partagé au sein de toutes les catégories de population, d’autant plus impressionnant qu’il contraste largement avec le ressenti des années précédentes.

Depuis le début du baromètre fin 2009, l’impression d’une année négative n’avait jamais dépassé les 54%, avec des oscillations ne dépassant jamais 8 points d’une année sur l’autre. 2020 s’oppose ainsi radicalement aux années précédentes et marque une rupture de positionnement de la part des Français, qui rêvent essentiellement pour l’année 2021 de pouvoir passer à autre chose, de voir la pandémie se terminer et de pouvoir reprendre une vie plus normale.

82% estiment qu'ils ont passé en 2020 une année négative, dont 39% une année "très négative".
82% estiment qu'ils ont passé en 2020 une année négative, dont 39% une année "très négative".

42% des Français se projettent positivement en 2021

Malgré ce sentiment amer laissé par 2020, une partie des Français se veulent relativement
optimistes pour l’année à venir : 42% déclarent se projeter positivement dans les 12 prochains mois. Il s’agit du degré d’optimisme le plus bas enregistré depuis le début du baromètre (qui a oscillé entre 44% pour 2012 et 59% pour 2018), même si l’on note que la baisse reste nettement moins marquée que concernant la perception très négative de l’année 2020. 

À lire aussi
politique
Donald Trump quitte la Maison Blanche en étant au plus bas dans les sondages

Près de la moitié des Français veulent ainsi croire à une amélioration de la situation en 2020. À nouveau, l’optimisme relatif est partagé assez unilatéralement au sein de la population, avec quelques espoirs plus importants chez les hommes (47%) et les plus jeunes (50% chez les moins de 35 ans).

Politiquement, on note un optimisme plus marqué chez les soutiens LaREM (64%) et parmi les sympathisants de gauche (EELV, 51% ; LFI, 50% ; PS : 47%) comme des proches des Républicains (47%) quant, à l’inverse, les proches du Rassemblement National se montrent nettement les moins confiants (29%).

Personnellement, pensez-vous qu'en 2021, chacune des dimensions suivantes va s'améliorer, se dégrader ou ni l'un ni l'autre ?
Personnellement, pensez-vous qu'en 2021, chacune des dimensions suivantes va s'améliorer, se dégrader ou ni l'un ni l'autre ?

Dans ce contexte sanitaire difficile, les Français accordent une importance toute particulière à la lutte contre la Covid-19, envisagée comme la priorité majeure pour le gouvernement en 2021 (73%). Les corollaires économiques de la crise sanitaire font également objets de l’attention des Français, qui encouragent encore plus que les autres années les pouvoirs publics à lutter contre le chômage (62%, +1 point) et à travailler à la croissance économique (53%, +6 points).

Néanmoins, les Français n’oublient pas d’autres enjeux sociaux majeurs, comme la lutte contre le terrorisme (67%, +3), l’insécurité (60%, stable), le système social (59%, -7) ou le dérèglement climatique (45%). Mis rudement à l’épreuve lors de la crise sanitaire, le système social et notamment le système de santé, l’an dernier au premier plan des priorités envisagées, ne figure plus qu’en 5e place.

Modérément optimistes dans l’ensemble, les Français se montrent également modérément
optimistes pour la résolution de ces différentes thématiques qu’ils jugent pourtant essentielles : quel que soit le sujet, moins de la moitié des Français se montrent convaincus qu’il pourra aller en s’améliorant en 2021. Néanmoins, on note que certains sujets particulièrement prioritaires sont envisagés avec plus de confiance que les autres. 

Une cohésion sociale à venir incertaine

Ainsi, la lutte contre la Covid-19, enjeu principal pour 2021, suscite un optimisme relatif (46% optimistes), tout comme la lutte contre le terrorisme (46% également). Les Français sont en revanche plus pessimistes à l’égard des thématiques économiques, notamment le chômage (seulement 20% optimistes, soit 12 points de moins que l’an dernier) et la croissance économique (26%, -8 points). Ils sont également peu optimistes quant aux
questions d’insécurité (26%, -7 points) et d’inégalités sociales (23%, -4 points), pourtant considérées comme des enjeux majeurs.

2020 a ainsi profondément marqué les Français, qui, malgré certaines perspectives positives, restent majoritairement pessimistes pour 2021. Si sur le plan personnel, ils ont plutôt l’impression que les prochains mois pourront les rapprocher encore de leurs familles (41%) ou de leurs amis, (40%), ils envisagent avec des doutes les questions de cohésion sociale au sein de la société française : 53% estiment que les relations entre les Français vont se dégrader au fil des mois.

Personnellement, pensez-vous qu'en 2021, chacune des dimensions suivantes va s'améliorer, se dégrader ou ni l'un ni l'autre ?
Personnellement, pensez-vous qu'en 2021, chacune des dimensions suivantes va s'améliorer, se dégrader ou ni l'un ni l'autre ?
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants