1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pénurie de vaccins : le président du Comité technique des vaccinations "inquiet"
1 min de lecture

Pénurie de vaccins : le président du Comité technique des vaccinations "inquiet"

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Les pharmacies connaissent actuellement une pénurie de vaccins. Un retour à la normale n'est pas envisageable avant plusieurs mois.

Une piqûre (illustration)
Une piqûre (illustration)
Crédit : AFP
Pénurie de vaccins : le président du Comité technique des vaccinations "inquiet"
00:01:13
Sophie Aurenche & La rédaction numérique de RTL

Les pharmacies connaissent actuellement une pénurie de vaccins. C'est le cas du BCG, le vaccin contre la tuberculose, actuellement en rupture de stock, mais également de la diphtérie, du tétanos, de la polio - les trois vaccins obligatoires - et de la coqueluche.

En cause, une augmentation de la demande mondiale. Plusieurs pays craignent un retour de la coqueluche et les laboratoires ne peuvent pas suivre. S'ils refusent de parler de rupture de stock, ces derniers préviennent que la situation ne reviendra pas tout de suite à la normale. "Les processus de production des vaccins sont longs, à peu près 18 mois. Le retour à un approvisionnement normal va prendre plusieurs mois certainement", estime la porte-parole de Sanofi Pasteur MSD.

Des vaccins tout en un

Les autorités de santé demandent de livrer les doses en priorité dans les centres de PMI et les hôpitaux plutôt que dans les pharmacies de ville. Les pédiatres sont, eux, incités à utiliser des vaccins tout en un, des cocktails de six vaccins, dont la coqueluche fait partie. Mais ce dernier contient le vaccin contre l'hépatite B, auquel 10% parents sont opposés.

"Je suis inquiet car si l'on baisse la couverture vaccinale et si l'on retarde le début la vaccination, on verra plus de cas. La coqueluche entraîne des décès", explique le Dr Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations. Chaque année, 200 à 600 cas de coqueluches sont décelés chez les nourrissons. Les trois quarts mènent à l'hospitalisation.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.