1 min de lecture Art

Le combat de familles pour récupérer des œuvres d'art volées à des juifs par les nazis

VIDÉO - 100.000 œuvres et objets d'art ont été volés aux Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, 60.000 seulement ont été récupérés dans l'immédiat après-guerre. Des mesures ont été prises pour faciliter la restitution de ces biens spoliés.

>
Le combat de familles pour récupérer des œuvres d'art volées à des juifs par les nazis Crédit Image : M6 / Martin Gabriels Jean Baptiste Brunaud Pauline Ben Sassi | Crédit Média : M6 /Pauline Ben Sassi Jean Baptiste Brunaud Martin Gabriels | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Sophie Merle

Il y a des blessures que même le temps ne referme pas. Claire et ses deux cousins venus de Londres sont les descendants de René Gimpel, un célèbre marchant d'art, juif et résistant.

"Il a été arrêté en mai 44, déporté en juillet en Allemagne et il est mort là-bas. Ce qui est infiniment triste c'est qu'il a peut-être été dans l'un des derniers trains. Paris a été libérée en août 44 et son train est parti en juillet."

Avant de perdre la vie, René Gimpel perd beaucoup de ses biens : appartement, magasin et une immense partie de ses tableaux saisis par les nazis. "Plus de mille œuvres d'art, d'objets rares ont été volés pendant la guerre. Et combien est ce qu'on va en récupérer ? 7 ou 8. On pense que c'est très facile mais c'est très difficile."

Parmi les tableaux que la famille Gimpel entend récupérer : 3 œuvres d'André Derain estimées à 3 millions d'euros. Leur parcours durant l'Occupation est flou, ce que l'on sait en revanche, c'est qu'après-guerre, ils réapparaissent dans des ventes aux enchères.

Des œuvres retrouvées dans les musées français

À lire aussi
L'oeuvre "Comedian" de l'artiste Maurizio Cattelan a été vendue 120.000 dollars. art
Un artiste vend une banane 120.000 dollars mais un autre la mange

L'un est acheté en 1987 par le musée Concini de Marseille, les deux autres sont exposés au musée de Troyes offerts dans les années 70 par un couple de collectionneur.   

Ces trois tableaux appartiennent donc aux collections nationales autrement dit à l'État. Les Gimpel ont décidé d'attaquer l'État français et les musées de Marseille et de Troyes. Leur objectif prouver que leur grand-père a bien été victime de spoliation

Le tribunal de Paris, s'est donné tout l'été pour trancher. Le jugement est attendu le 29 août.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Art Seconde Guerre mondiale Juifs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants