1 min de lecture Environnement

Paris : "C'est insupportable de vivre à côté du périphérique", estime un élu

DÉBAT - David Belliard, conseiller EELV de Paris et Yves Carra, porte-parole de l'Union Nationale de l'Automobile Club reviennent notamment sur un rapport préconisant d'abaisser la vitesse à 50 km/heure sur cet axe.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Environnement : "C'est insupportable de vivre à côté du périphérique", estime un élu parisien Crédit Image : AFP / Archives, Kenzo Tribouillard | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Léa Stassinet

La vitesse de circulation sur le périphérique parisien va-t-elle passer de 70 à 50 km/heure ? C'est la proposition choc d'une quinzaine d'élus de tout bord qui planchent depuis l'automne sur l'avenir du périphérique parisien. Ces derniers remettront officiellement un rapport à la maire de la capitale, Anne Hidalgo, dans trois semaines. Mais on sait déjà ce qu'il y a à l'intérieur et cette baisse radicale de la vitesse, actuellement fixée à 70km/h, est la mesure phare.

"Ce sont des préconisations", a tenu à rappeler sur RTL David Belliard, conseiller EELV de Paris, qui a participé à ce rapport."Les choses avancent aujourd'hui parce qu'il y a des problèmes de santé publique, de pollution de l'air, de bruit. C'est insupportable de vivre à côté du périphérique et surtout ça met notre santé en danger", ajoute l'élu.

Abaisse la vitesse sur le périphérique, une bonne idée ? "C'est presque anecdotique", estime Yves Carra, porte-parole de l'Union Nationale de l'Automobile Club. "Ce qui m'inquiète le plus, c'est encore la fermeture d'un axe", ajoute-t-il, évoquant l'une des autres mesures du rapport, celle de réduire le nombre de voies sur le périphérique. "Ça donne du trafic reporté sur les autres axes et de la pollution supplémentaire à cause des embouteillages. On impose quelque chose sans proposer autre chose", déplore-t-il.

À lire aussi
Deux hommes remplissent des verres d'eau devant la fontaine du Manneken Pis à Bruxelles en 2015 (illustration) environnement
Belgique : les clients des restaurants réclament des carafes d'eau

David Belliard promet "des alternatives" au niveau des transports en commun et des voies cyclables. Pas suffisant pour Yves Carra : "Avancer à marche forcée, ça ne rend pas plus heureux les Franciliens et c'est ça le problème", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Pollution Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797523048
Paris : "C'est insupportable de vivre à côté du périphérique", estime un élu
Paris : "C'est insupportable de vivre à côté du périphérique", estime un élu
DÉBAT - David Belliard, conseiller EELV de Paris et Yves Carra, porte-parole de l'Union Nationale de l'Automobile Club reviennent notamment sur un rapport préconisant d'abaisser la vitesse à 50 km/heure sur cet axe.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/paris-c-est-insupportable-de-vivre-a-cote-du-peripherique-estime-un-elu-7797523048
2019-04-30 10:06:28
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hOYvj1l9G__fgfPFuB9eZg/330v220-2/online/image/2016/0408/7782732923_des-voitures-sur-le-peripherique.jpg