2 min de lecture Meurtre

"Parents à perpétuité" : Sophie et Dominique Moulinas parlent de leur fils meurtrier

REPLAY / INVITÉS RTL - Les parents du garçon qui viola et tua la jeune Agnès Marin en 2011 ont voulu se confier dans un livre poignant.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
"Parents à perpétuité" : Sophie et Dominique Moulinas parlent de leur fils meurtrier Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel

L'affaire avait choqué la France. Le 16 novembre 2011, à Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), Agnès Marin, âgée de 13 ans, était violée et tuée de 17 coups de couteau par Matthieu Moulinas, un camarade de presque 18 ans. Le garçon avait fini par brûler le corps de l'adolescente. En août 2010, il avait déjà violé une autre jeune fille nommée Julie

Ce mardi 5 avril, Sophie et Dominique Moulinas, les parents de Matthieu, prennent la parole. Ils témoignent dans le livre qu'ils ont écrit : Parents à perpétuité. "Le temps a passé depuis ces moments tragiques. Nous avons toujours voulu rester dans un silence respectueuxdes familles des victimes, de Julie, d'Agnès", confie la mère du tueur. Tous deux se sont interrogés : pouvaient-ils dire qu'ils sont des parents dévastés, après les crimes atroces commis par leur fils ?

"On a une culpabilité"

Sophie et Dominique Moulinas, parents de Matthieu
Partager la citation


Dominique Moulinas évoque leur relation avec leur fils condamné à la prison à perpétuité : "On aime toujours Matthieu. On ne se force pas pour ça, c'est naturel chez nous. Notre fils est dans des difficultés et il a besoin de notre amour". "On a agi avec notre coeur, avec nos valeurs", ajoute son épouse. "Souvent, on s'est dit que si on avait la force de le laisser tomber - comme on dit vulgairement -, on aurait certainement une vie différente aujourd'hui. Mais cette force-là, on ne l'a pas eue et il n'était pas question pour nous de l'avoir", reprend Dominique Moulinas.

À lire aussi
Église Saint-Jules à Longwy (Illustration). Lorraine
Lorraine : une femme poignarde mortellement son amant avant de se suicider

Avec leurs deux filles âgées de 17 et 11 ans aujourd'hui, ils ont suivi une thérapie familiale pour survivre au choc dévastateur provoqué par les crimes de Matthieu. Après le premier viol, aucune pathologie n'a été décelée. Pourtant, le jeune homme est "malade", comme le dit son père : il souffre de schizophrénie.

"On a une culpabilité. C'est notre fils", dit Sophie. Avec son époux, elle pense aux familles des victimes : "Nous ne sommes pas les complices de Matthieu. Nous sommes uniquement ses parents. Nous souffrons de ce que notre fils leur a fait".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Meurtre Viol Psychiatrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782695356
"Parents à perpétuité" : Sophie et Dominique Moulinas parlent de leur fils meurtrier
"Parents à perpétuité" : Sophie et Dominique Moulinas parlent de leur fils meurtrier
REPLAY / INVITÉS RTL - Les parents du garçon qui viola et tua la jeune Agnès Marin en 2011 ont voulu se confier dans un livre poignant.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/parents-a-perpetuite-sophie-et-dominique-moulinas-parlent-de-leur-fils-meurtrier-7782695356
2016-04-05 21:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BBz2L5cNz92uQ0bSVomfDA/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346896_marc-oliver-fogiel.jpg