1 min de lecture Société

Parcoursup : à l'heure du premier bilan, des ajustements à prévoir

La nouvelle plateforme d'accès à l'enseignement supérieur ferme ce vendredi 21 septembre. L'occasion de tirer un bilan de Parcoursup en attendant les chiffres définitifs, qui seront dévoilés mardi 25 septembre.

Parcoursup : premiers résultats le 15 mai
Parcoursup : premiers résultats le 15 mai Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Octave Odola
Octave Odola
et AFP

L'heure du bilan a sonné. La phase complémentaire de la procédure Parcoursup s'achève ce vendredi 21 septembre. Les chiffres définitifs concernant le nombre d'étudiants affectés ou non dans un établissement d'études supérieures seront connus mardi 25 septembre. 

"Nous avons 63% d'affectations définitives avec Parcoursup, alors que nous avions 61% dès le premier jour des résultats d'APB", déplore un représentant du Snesup-FSU, un syndicat enseignant opposé à Parcoursup. Autre son de cloche chez le premier syndicat étudiant, la Fage. Jimmy Losfeld, son président, estime que les chiffres démontrent "une amélioration" par rapport à APB, la précédente plateforme

Les futurs bacheliers pouvaient inscrire cette année jusqu'à dix vœux sur la plateforme, mais l'absence de hiérarchisation des demandes a provoqué un ralentissement du processus. Certains candidats ont conservé des propositions potentielles, en attendant d'obtenir leur premier choix. Des milliers de propositions n'ont donc pas été réinjectées tout de suite dans le système. 

Les syndicats dénoncent la lenteur du calendrier

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal avait assuré être opposée à cette hiérarchisation, mais elle dit désormais "réfléchir" à l'introduction d'une forme de classement des vœux pour les prochaines années.  

À lire aussi
Un don du sang réforme des retraites
Les grèves font baisser les dons du sang, l'EFS inquiet pour les stocks

La lenteur du calendrier a aussi été dénoncée par les syndicats des chefs d'établissement, qui n'ont connu la liste définitive de leurs étudiants qu'à quelques jours de la rentrée. Ce vendredi 21 septembre, lors de la clôture de la phase complémentaire, environ 2.500 bacheliers se retrouveront sans affectation selon le ministère. Un chiffre qui grimpe à 4.000 si l'on prend en compte les étudiants en cours de réorientation. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Enseignement Études supérieures
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants