2 min de lecture Intempéries

Ouragan Maria : quelles îles vont être touchées ?

ÉCLAIRAGE - Quelques jours après Irma, l'ouragan Maria devrait frapper la zone antillaise à partir de lundi 18 septembre, notamment la Guadeloupe, la Martinique et la Dominique.

Positionnement des ouragans Maria et José le 19 septembre 2017.
Positionnement des ouragans Maria et José le 19 septembre 2017. Crédit : Capture d'écran NHC
Océane Blanchard
Océane Blanchard

La zone antillaise va à nouveau être touchée par un ouragan. Maria est pour l'instant en force 2 mais risque d'atteindre la catégorie 3 avec des vents à plus de 210 km/h. Mauvaise nouvelle également, la trajectoire de base de l'ouragan a été recalculée : le phénomène climatique va donc toucher particulièrement la Guadeloupe et la Dominique, et devrait également frapper la Martinique.

Selon Météo France, "La Guadeloupe et la Dominique semblent les îles les plus exposées de l’Arc antillais et il faut prendre cette menace très au sérieux, des conditions dangereuses sont attendues à son passage."

Concernant la Guadeloupe, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a évoqué "des difficultés importantes", tout en assurant que les moyens "déjà disposés vont permettre de gérer les choses".

La Martinique, plus exposée que prévu

L'île est passée en vigilance rouge cyclonique, et va être plus touchée qu'elle ne devait l'être à l'origine à cause du changement de trajectoire du phénomène. La Martinique, en première ligne, a subi dès lundi matin les effets de l'ouragan Maria.

À lire aussi
Le centre-ville de Laval inondé, lundi 14 octobre. orages
Les infos de 18h - Météo : le centre-ville de Laval sous l'eau après de violents orages

Le National hurricane center (NHC) prévoit de 60 à 100 km/h de vent à l'ouest de l'île au plus fort du passage lundi 19 septembre, et jusqu'à 130 km/h au nord. Les autorités ont appelé la population a rester à l'abri autant que possible.

La Dominique est également très exposée par la trajectoire nord-ouest de l'ouragan, dont l’œil passera juste au-dessus de l'île.

Guadeloupe : impact encore incertain

L'île de la Guadeloupe, qui déclenchera la vigilance rouge à 18 heures, va se retrouver dans une zone de vents très forts. Selon Météo France, "les incertitudes sur la trajectoire et l’intensité finale à cette échéance rendent difficile une localisation précise des impacts sur la Guadeloupe, mais il semblerait que le Sud de l’archipel soit nettement plus exposé."

Les vents pourraient atteindre jusqu'à 170 km/h et les autorités ont aussi appelé à la vigilance concernant la forte houle et les inondations potentielles.

Autre difficulté : après le passage dévastateur de l'ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy la semaine dernière, la Guadeloupe servait de centre logistique pour les secours et les approvisionnements.

La trajectoire probable de l'ouragan Maria
La trajectoire probable de l'ouragan Maria Crédit : RTLnet

Saint-Martin et Saint-Barth devraient échapper au cœur de l'ouragan

Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, déjà presque entièrement dévastées par Irma, ne devraient pas prendre l'ouragan Maria de front et pourraient échapper au plus fort des vents. Cependant, cette situation est amenée à changer selon l'évolution de la trajectoire de Maria une fois l'arc antillais passé.

D’après Météo France, "le passage au plus près, probablement entre 100 et 150 km au Sud des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy devrait avoir lieu dans la nuit de mardi à mercredi". Cependant l'ouragan risque de se renforcer, et les îles pourraient connaître des rafales de plus de 150 km/h.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intempéries Ouragan Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants