1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Ouragan Irma : ce que l'on sait de la situation à Saint-Barthélemy
2 min de lecture

Ouragan Irma : ce que l'on sait de la situation à Saint-Barthélemy

ÉCLAIRAGE - Si les témoignages affluent de Saint-Martin, les nouvelles en provenance de Saint-Barthélemy se font beaucoup plus rares.

Une photo Facebook de Saint-Barthélemy, jeudi 7 septembre 2017.
Une photo Facebook de Saint-Barthélemy, jeudi 7 septembre 2017.
Crédit : Kevin Barrallon / FACEBOOK / AFP
Ludovic Galtier & AFP

Scènes d'apocalypse sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Démolitions d'immeubles et de bateaux, arbres déracinés, inondations, absence de réseau... Les deux îles sont comme "coupées du monde", assurent les autorités. Les secours tentent tant bien que mal de se rendre sur les lieux de la catastrophe mais l'impraticabilité des aéroport des îles compliquent leurs tâches. 

Si les témoignages décrivant l'état de la situation affluent depuis Saint-Martin, "détruite à 95%", les informations officielles tardent à remonter concernant la situation à Saint-Barthélemy. Aucun bilan humain n'a été communiqué. Les réseaux sociaux permettent toutefois de lever le voile sur cet effroyable décor.

La rédaction vous recommande

L'écrit d'un habitant de Saint-Barthélemy, relayé par M6, ne laisse rien présager de bon : "île dévastée", "quasiment pas de réseau hormis à certains endroits", "au moins la moitié des véhicules détruits", décrit-il, craignant d'être privé d'électricité "pour un bout de temps vu les dégâts".

À Saint-Barthélemy, "on découvre l'horreur. On découvre un autre endroit. C'est plus le même endroit où vous viviez avant. J'avais vraiment l'impression de ne pas être sur le même caillou", a raconté au téléphone sur BFMTV Kevin, habitant de l'île. "On découvre les toits arrachés, les rues inondées, le réseau électrique... Tout est cassé. C'est terrible, c'est une scène d'horreur. Je suis hyper traumatisé".

C'est plus le même endroit où vous viviez avant

Kévin, habitant de Saint-Barthélemy
À lire aussi

De son côté, 1ère a relayé des photos édifiantes. "L'île a été rasée", se désole le même habitant, auteur de nombreux clichés sur son compte Facebook. "Les accès sont difficiles, tout est hors service". Le jeune homme ajoute que "l'électricité ne fonctionne plus, il n'y a pas d'eau courante non plus". Heureusement, ajoute-t-il, "j'ai réussi à joindre ma copine et ma famille alors que le réseau ne fonctionne pas très bien en raison du passage du cyclone Irma".

De nombreuses disparitions ?

Au-delà des témoignages, c'est l'inquiétude des survivants qui émergent des réseaux sociaux. "Toujours sans nouvelles de ma sœur et de son mari vers l'Anse des Cayes", au nord de Saint-Barthélemy, indique Vanessa via un nouveau groupe sur Facebook, "Cyclone Saint-Barthélemy, infos et solidarités". Un autre cherche son père, resté dans sa maison en bord de mer pendant la tempête. Une autre sa grand-mère, ses oncles, ses tantes, ses cousins et leurs enfants.

Quels dégâts ?

Les dégâts sont impressionnants : le clocher suédois de Gustavia s'est effondré et la piste de l'aéroport de Saint-Barthélemy a été inondée. EDF informe également que la principale centrale de Saint-Barthélemy - comme celle de Saint-Martin - a été endommagée et est à l'arrêt.

"L'électricité est entièrement coupée sur les deux îles et les deux centrales thermiques au fioul sont arrêtées et endommagées", a affirmé à l'AFP une porte-parole d'EDF qui gère aussi la distribution de courant sur les deux îles. L'électricien a des renforts humains prêts à être envoyés sur place dès que possible. 100 agents EDF étaient déjà "prépositionnés" depuis mercredi sur les deux îles.

Les deux îles sont maintenant sans eau potable, sans électricité, les bâtiments publics inutilisables, les maisons détruites, les arbres arrachés et les services de secours eux-mêmes dévastés. Le retour du réseau téléphonique fixe et d'internet pourrait prendre du temps. En revanche, le réseau mobile est en passe d'être rétabli, assure l'opérateur téléphonique Orange.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/