1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. On sait désormais pourquoi le chien est le meilleur ami de l'homme
1 min de lecture

On sait désormais pourquoi le chien est le meilleur ami de l'homme

Une équipe de chercheurs de Princeton a identifié dans l'ADN du chien deux gènes qui expliqueraient son extraordinaire sociabilité.

Une petite fille câline son chien (illustration)
Une petite fille câline son chien (illustration)
Crédit : JACK GUEZ / AFP
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen

Mais pourquoi les chiens sont-ils si affectueux ? En juillet 2017, une étude parue dans la revue scientifique Science Advances (lien en anglais) apporte un nouvel élément de réponse à cette interrogation. Selon ses auteurs, l'étonnante sociabilité de ces animaux serait d'origine génétique.


Pour parvenir à ces conclusions, une équipe de chercheurs de l'université de Princeton (États-Unis) a comparé le génome de 10 chiens et 18 loups en captivité. Ils ont découvert que deux gènes (GTF21 et GTF2IRD1) pouvaient expliquer la grande sociabilité des chiens par rapport à leurs proches cousins. Chez l'humain, la suppression de ces deux gènes est d'ailleurs à l'origine du syndrome Williams-Beuren. Cette maladie génétique rare se caractérise entre autres par une hyper-sociabilité et un besoin de contact physique avec les autres humains.

Cette étude génétique a été associée à plusieurs expériences visant à analyser le comportement des chiens et des loups. Les chercheurs ont étudié la façon dont les deux groupes se comportaient lorsqu'ils devaient récupérer une friandise dans une boîte fermée. Selon leurs résultats, les chiens étaient beaucoup plus enclins que les loups à solliciter l'aide des humains présents dans la pièce.

Des caractéristiques génétiques développées sur des milliers d'années

Les chiens n'ont pourtant pas toujours été dotés de cette hyper-sociabilité. Lors d'une étude récemment publiée dans la revue Nature, des chercheurs ont découvert que toutes les races de chiens actuels descendaient d'une seule et même population de loups gris, apparue il y a plusieurs milliers d'années.

À lire aussi

Comment expliquer qu'une telle dissociation ait eu lieu entre les chiens et leurs cousins sauvages ? Selon les scientifiques, cette distinction entre chiens et loups s'est effectuée très progressivement, sur une période de temps de 20.000 à 40.000 ans.

"On pense que [les loups] ont essayé de s’approcher progressivement des camps humains pour se nourrir de leurs restes. Seuls les moins agressifs et les plus dociles ont pu arriver à leurs fins. Ce trait de caractère a été favorisé à la suite de l’évolution génétique du chien", détaillent les chercheurs dans le compte-rendu de leurs recherches.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/