1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Oeufs contaminés : après le fipronil, un autre insecticide inquiète
1 min de lecture

Oeufs contaminés : après le fipronil, un autre insecticide inquiète

Le ministère de l'Agriculture enquête sur un nouveau pesticide détecté dans les élevages de volailles français, l'amitraze.

Oeufs (illustration)
Oeufs (illustration)
Crédit : Fred TANNEAU / AFP
L'amitraze, ce nouvel insecticide qui inquiète les autorités
01:15
Sophie Joussellin & Lucie Valais

Après le fipronil, les autorités ont trouvé un nouvel insecticide interdit dans plusieurs élevages de volailles. D'après le ministère de l'Agriculture, il s'agit de l'amitraze. Il ne faut toutefois pas s'inquiéter outre-mesure, la situation de ce second insecticide n'est pas du tout comparable à celle du fipronil. Même s'il est interdit dans les élevages de poules pondeuses, l'amitraze est en revanche autorisé dans d'autres exploitations animales. 

"C'est un médicament vétérinaire autorisé dans les productions animales, dans certaines filières. C'est le cas des bovins, des porcins, des caprins, des abeilles... Il n'est pas autorisé sur la volaille parce qu'il n'y a pas eu de demande d'autorisation", explique Loïc Evain, directeur général adjoint de l'Alimentation. Et d'ajouter : "c'est une situation différente du firponil qui lui n'a aucune autorisation de mise sur le marché et d'utilisation dans les filières de production alimentaire".

Dans la dizaine d'exploitations où l'on a retrouvé des traces d'amitraze, le pesticide n'est pas directement utilisé sur les poules, mais pour désinfecter les cages. Des recherches sont en cours pour déterminer si les œufs des élevages contiennent ou non des traces de pesticide. Et comme pour le firponil, les autorités ont chargé l'Agence de sécurité sanitaire (ANSES) de déterminer si l'amitraze pourrait représenter un danger en cas d’ingestion d’œufs contaminés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/