1 min de lecture Incendie à Notre-Dame

Notre-Dame : face à l'afflux d'argent, des communes renoncent à leurs dons

VIDÉO - Les collectes pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame ont enregistré plus d'un milliard d'euros de dons. Mais face à l'afflux d'argent massif promis par les grands groupes, certains commencent à revenir sur leur promesse.

>
Notre-Dame de Paris : plusieurs communes renoncent à leurs dons Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : M6 / Hélène Laurenceau, Samuel Duhamel et Jean-Baptiste Brunaud | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Sarah Duhieu

La somme récoltée est impressionnante. Deux semaines après l'incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre Dame, les collectes pour la reconstruction ont permis de recueillir plus d'un milliard d'euros. Face à cet afflux d'argent, certains commencent à revenir sur leur promesse de dons.

À Morbecque (Hauts-de-France), commune de 2.500 habitants, le maire a été ému par l'incendie de la cathédrale qu'il a suivi en direct à la télévision. Dès le lendemain, il réunit le conseil municipal qui vote un don de 2.600 euros pour la reconstruction de l'édifice. Mais une semaine plus tard, il fait machine arrière. "On a assisté, entre guillemets, à un "milliardairethon"", estime Jérôme Darques, le maire (SE) de la commune. "C'était peut-être un peu indécent".

L'enveloppe prévue pour Notre-Dame restera donc dans le Nord. Une décision approuvée par ses administrés. "Si on devait donner quelque chose, je pense qu'on devrait plutôt donner local", estime un habitant. "Je pense qu'il faut commencer par le patrimoine qui est par ici, après, on verra", abonde une administrée.

Désaccords entre élus

La Communauté de communes de Flandre Intérieure, à laquelle appartient Morbecque, a elle aussi annoncé revenir sur une promesse de don de 100.000 euros.

À lire aussi
Le tapis monumental a été commandé par Louis 18 en 1825 Incendie à Notre-Dame
Notre-Dame de Paris : l'incroyable sauvetage du tapis de chœur après l'incendie

A Juigné-des-Moutiers (Loire-Atlantique), la question des dons à Notre-Dame divise. Le maire souhaitait apporter la contribution de sa commune à hauteur de 1.000 euros, mais sa proposition a été refusée par son conseil municipal. "Je ne pensais pas que 1.000 euros, ça puisse jouer par rapport à ce que je fais dans la commune", regrette Jean Voiset, maire (SE) de Juigné-des-Moutiers. "Je suis un peu déçu de ne pas pouvoir le faire, mais je respecte mes adjoints et mes conseillers".

Depuis, le maire a reçu plusieurs lettres de soutien de toute la France. Bien décidé à aider Notre-Dame, il fera un don personnel de 200 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Incendie à Notre-Dame Don Loire-Atlantique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797525713
Notre-Dame : face à l'afflux d'argent, des communes renoncent à leurs dons
Notre-Dame : face à l'afflux d'argent, des communes renoncent à leurs dons
VIDÉO - Les collectes pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame ont enregistré plus d'un milliard d'euros de dons. Mais face à l'afflux d'argent massif promis par les grands groupes, certains commencent à revenir sur leur promesse.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/notre-dame-face-a-l-afflux-d-argent-des-communes-renoncent-a-leurs-dons-7797525713
2019-04-29 17:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/R6I79yOaRirmg2uN9EG6JQ/330v220-2/online/image/2019/0416/7797439697_000-1fo5tz.jpg