1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Non, la Fête de la musique n'est pas annulée
2 min de lecture

Non, la Fête de la musique n'est pas annulée

La fête populaire se tiendra bien le 21 juin prochain, excepté dans certaines municipalités qui ont fait le choix de l'annuler ou la reporter.

Une édition sans musiciens dans les bars et restaurants pour la fête de la musique 2021
Une édition sans musiciens dans les bars et restaurants pour la fête de la musique 2021
Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Non, la Fête de la musique n'est pas annulée
02:24
Coronavirus : le télétravail a augmenté l'espionnage des salariés
02:28
Non, la Fête de la musique n'est pas annulée
02:24
Coronavirus : le télétravail a augmenté l'espionnage des salariés
02:28
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Florine Boukhelifa

Le message circule à bas bruit, mais se fait constant sur les réseaux sociaux : celui d’une annulation de la fête de la musique. À cette annonce, deux réactions possibles. D’un côté, ceux qui se disent "ah ben mince, on répète depuis deux mois avec mon groupe de flûte occitane". De l’autre, ceux qui affichent un grand sourire car ils ne supporteront pas ce guitariste débutant massacrant Un autre monde de Téléphone sur le trottoir d’en face. Finalement, tout le monde a raison, car oui, la Fête de la musique va bien se tenir, mais elle est également souvent reportée, voire annulée dans certaines communes. 

Le protocole sanitaire présenté le 8 juin dernier n'a pas convaincu l'ensemble des maires français. Notamment à Dax, dans les Landes, où la municipalité a annoncé dès le 10 juin ne pas organiser d'événement cette année, à cause de règles sanitaires qui iraient à l’encontre de l’esprit populaire et spontané de la Fête de la musique.

Même chose à Agen ou Strasbourg. En cause, le protocole sanitaire mis en place par le ministère de la Culture, à peu près le même que l’année dernière : une assistance assise pour les spectacles, les concerts interdits dans la rue, les bars et les restaurants, un passe sanitaire obligatoire dans les lieux accueillant plus de 1.000 personnes et toujours un couvre-feu à 23 heures.

Un test grandeur nature du monde post-coronavirus

Cette année, la fête de la musique pourrait s'appeler "j’allume la radio et je danse dans mon salon". À la place, beaucoup de villes privilégieront des concerts organisés, voire repousseront l’évènement comme à Toulon. Sur Twitter, la ville a expliqué que la Fête de la musique se tiendra quand "les rassemblements festifs et populaires pourront se tenir".

À lire aussi

L'année dernière, notamment à Paris, la Fête de la musique représentait le premier grand événement populaire de l'après-confinement, même encadré, avec des images de foules dansantes, de verres partagés, de masques non-portés. Difficile de maintenir ces règles sanitaires quand la fête est là. Le 21 juin prochain prendra alors des airs de test grandeur nature.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/