1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Noël : Agnès Pannier-Runacher invite à ne pas faire ses achats sur internet
2 min de lecture

Noël : Agnès Pannier-Runacher invite à ne pas faire ses achats sur internet

Les commerçants font grise mine en ce mois de décembre 2018. Entre la poursuite du mouvement des "gilets jaunes" et le risque attentat, leur baisse de chiffre d'affaires est estimée à 25%.

 Un cadeau de Noël (illustration).
Un cadeau de Noël (illustration).
Crédit : Kira auf der Heide / Unsplash
Noël : une secrétaire d'État invite à ne pas faire ses achats sur internet
00:03:40
Noël : une secrétaire d'État invite à ne pas faire ses achats sur internet
00:03:41
Bénédicte Tassart & Leia Hoarau

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, est en visite dans la région des Hauts-de-France. Elle y a rencontré les commerçants dont les inquiétudes sont nombreuses : la poursuite du mouvement des "gilets jaunes" en est la cause. Et ils le payent cher : la baisse de leurs chiffres d'affaires est estimé à 25% en moyenne.

Dans ce chiffre, la secrétaire d'État estime à au moins 10% la perte des "gens qui n'ont pas été concernés par les blocages mais par l'effet psychologique des Français qui ne vont pas faire leurs courses le samedi". Certains d'entre eux ont une diminution de leur chiffre d'affaires si importante qu'ils ont dû "fermer le rideau", explique-t-elle. 

Et les petits commerces ne sont pas les seuls concernés par ces pertes. Les grandes enseignes subissent également le contrecoup des quatre semaines de mobilisation. Une situation qui a poussé l'État à agir pour éviter l'hécatombe commerciale : "Depuis maintenant 3 semaines, l'État est sur le pont pour les accompagner, leur faciliter la trésorerie pour les impôts, pour les charges sociales. Nous avons aussi réuni les banques pour qu'elles soient très 'bénévolantes' et qu'elles aident les commerces à passer ce cap difficile". 

Arrêter le mouvement des "gilets jaunes"

Même si les commerçants parviennent à rattraper une partie de leur chiffre d'affaires "en cours de semaine", la secrétaire appelle à l'arrêt du mouvement des "gilets jaunes" après les concertations et les mesures, qu'elle qualifie de "très fortes", annoncées par le président de la République.

À écouter aussi

"J'en appelle aux 'gilets jaunes' : il faut maintenant savoir arrêter un mouvement et des blocages qui font beaucoup de mal à d'autres Français, qui n'ont pas tous des revenus aussi confortables que ça. Je voudrait vraiment qu'ils saisissent la main qui leur est tendue", déclare-t-elle. 

Boycotter les plateformes de commerce en ligne

"On est tous dans le même bateau et il y a une responsabilité des Français", déclare la secrétaire d'État. "Là aussi, si on veut aider les commerçants à passer ce cap, c'est aussi à nous, Français, dans nos achats de Noël, (...) d'aller acheter dans la distribution, chez nos commerçants de proximité, chez nos artisans, plutôt que de céder à la facilité de la plateforme internet grande, internationale et qui ne paye pas d'impôts en France".

Et face à la tragédie de Strasbourg, Agnès Pannier-Runacher rappelle que la période de Noël est avant tout "un moment où nous devons nous rassembler, être solidaires ensemble". Selon elle, il faut montrer "ce qu'est une grande Nation, ce besoin de solidarité et ce besoin d'unité dans l'adversité".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire