1 min de lecture Coronavirus France

Nice : le directeur de la police se défend après une soirée sans masque

VU DANS LA PRESSE - Le directeur de la police municipale de Nice a été surpris à une soirée sans masque sur une plage privée. Il assure qu'il n'était pas obligatoire, mais dit avoir saisi la préfecture.

Une vue sur la ville de Nice (illustration)
Une vue sur la ville de Nice (illustration) Crédit : VALERY HACHE / AFP
Coline Daclin Journaliste

Après Christian Estrosi, c'est au tour du directeur de la police municipale de Nice d'être surpris sans masque. Des images prises vendredi 28 août sur une plage privée montrent Richard Gianotti qui participe à une soirée sans masque et sans gestes barrières.

Selon un témoin, "environ 400 personnes" auraient participé à la soirée. "Une soirée sans masque et sans gestes barrières en présence du chef de la police municipale, ça interpelle, c’est lui qui est censé mettre des PV à ceux qui ne portent pas le masque normalement", poursuit-il pour Nice-Matin.

Le directeur de la police de Nice se défend toutefois auprès du quotidien régional. Pour lui, il y avait moins de 400 personnes. La soirée se tenant sur une plage privée et pas dans un lieu clos, le masque n'y était par ailleurs pas obligatoire. "Je n’ai pas dansé et je ne me suis pas levé", soutient-il.

Il reconnait toutefois que les gestes barrières "n’étaient pas franchement respectés" et a assuré avoir alerté la préfecture à ce sujet. "Si les faits sont constatés et réitérés, alors ce sera au préfet d’agir", a déclaré Richard Gianotti dans Nice-Matin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants