1 min de lecture Société

Nantes : les tramways et les bus à l'arrêt après de nouvelles agressions

Après deux agressions le week-end dernier, les conducteurs de transports nantais ont décidé de cesser le travail ce lundi 14 août.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
A Nantes, aucun tramway ne circule lundi Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédit Média : Patrice Gabard | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrice Gabard et Marie Zafimehy

C'est une "journée blanche". Pour la première fois, aucun tramway ne roule à Nantes lundi 14 août. Quant au réseau de bus, il fonctionne partiellement avec 21 lignes actives sur 57 dans la matinée. Après plusieurs agressions depuis le début de l'été, les conducteurs ont décidé d'exercer leur droit de retrait.

"Il y a une montée en flèche du nombre d'agressions sur les derniers jours. Onze en l'espace d'une quinzaine de jours", dénonce Gabriel Magner délégué CFDT de la Semitan, la société de transports nantais au micro de RTL. Les conducteurs de tramways et de bus ont donc cessé le travail.

Le mouvement spontané est parti de la base, après deux agressions survenues le week-end dernier. Un conducteur a été molesté vendredi soir, rue du Calvaire et samedi soir c'est une contrôleuse qui a été frappée. Cela lui a coûté quatre points de suture sur le visage, et des jours d'arrêts de travail", détaille Gabriel Magner.

Insécurité dans le centre-ville

Les agressions du week-end ont été la goutte d'eau. "Nantes n'est plus la belle-endormie des années 1970", explique Gabriel Magner. Il dénonce le trafic de drogue "à la vue de chacun" qui selon lui gangrène le centre-ville. Place du Commerce, "les dealers agressent les clients et les agents de la Semitan au quotidien". 

À lire aussi
Réussir sa vie pro ou sa vie perso : faut-il choisir ? société
Réussir sa vie pro ou sa vie perso : faut-il choisir ?

Le délégué syndical en appelle aux élus. "On aimerait bien que les thèmes un petit peu tabous de l'insécurité soient réellement pris en compte par Nantes métropole et qu'il y ait les moyens qui vont avec". Par exemple, des agents de sécurité dans les véhicules "comme ce que fait la RATP à Paris", précise-t-il à l'AFP.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Transports Nantes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants