1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Musées : "on est impatient et surtout, on est heureux", dit la directrice du Louvre Lens
1 min de lecture

Musées : "on est impatient et surtout, on est heureux", dit la directrice du Louvre Lens

INVITEE - Nos musées réouvrent leurs portes à partir du 19 mai, mais toujours sous conditions : au moins huit mètres carrés par visiteur.

Une exposition au musée du Louvres Lens,  le 3 juin 2020
Une exposition au musée du Louvres Lens, le 3 juin 2020
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
L'invité RTL du Week-End du 16 mai 2021
08:15
Stéphane Carpentier & Thomas Pierre

Prenons un peu d'avance en ce dimanche matin avec ce retour à la vie "presque" normale à partir de ce mercredi : commerce dans leur ensemble, cinéma, terrasses des restaurants. Réouverture sera sans doute le mot le plus prononcé dans les prochains jours. 

Et ça concerne donc également la culture au point mort depuis des mois. Nos musées vont retrouver leurs visiteurs. Point d'étape avec la directrice du musée du Louvre Lens ou nous attend la directrice des lieux Marie Lavandier. Concrètement, combien y-aura-t-il de visiteurs physiques à partir de mercredi. Va-t-il falloir encore et toujours respecter les gestes barrière, la distanciation dans ce musée qui a de grandes salles ? 


"Le musée du Louvre Lens a 9 ans", rappelle-t-elle, "il est fondé sur des espaces absolument gigantesques. Le hall d'accueil fait 5.000 mètres carrés. La galerie du temps fait 3.000 mètres carrés d'un seul tenant. (...) Et du coup, évidemment, c'est moins difficile qu'ailleurs". "Les jauges, telles qu'elles nous sont proposées par le gouvernement, nous permettent d'accueillir dans l'ensemble des espaces plus de 1.000 visiteurs simultanément, avec plus de 8 mètres carrés par visiteur", précise la directrice. 

"On est impatient et surtout, on est heureux"

A trois jours de cette fameuse réouverture, "on est impatient et surtout, on est heureux", s'enthousiasme Marie Lavandier qui revient sur ces derniers semaines de fermeture. "On s'est démenés, on s'est défoncés presque, si j'ose dire, depuis des mois au Louvre Lens pour imaginer des dispositifs à distance, numérique, mais pas seulement", assure-t-elle.

À lire aussi

"Ce contact (avec le public), on ne l'a pas perdu, mais pour autant, on a découvert aussi un public éloigné, qui ne nous connaissait pas, qui nous a abreuvés de messages, de remerciements, d'envie de venir découvrir. Donc, de la joie, aucune inquiétude, et puis, une grande impatience de voir le public déambuler avec émotion", à partir de ce mercredi 19 mai.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/