1 min de lecture Mont-Blanc

Mont-Blanc : l'été 2014, l'un des plus meurtriers pour les alpinistes

INFOGRAPHIE - Avec 20 morts et disparus dans le massif du Mont-Blanc, l'été 2014 pourrait être l'un des plus meurtriers de ces dix dernières années en Haute-Savoie.

La localisation des accidents cet été au Mont-Blanc et bilans annuels
La localisation des accidents cet été au Mont-Blanc et bilans annuels Crédit : ABM/DMK J.BONNARD/P.PIZARRO/K.TIAN / AFP
Charlotte Haas
Charlotte Haas
et AFP
La localisation des accidents cet été au Mont-Blanc et bilans annuels
La localisation des accidents cet été au Mont-Blanc et bilans annuels Crédit : ABM/DMK J.BONNARD/P.PIZARRO/K.TIAN / AFP

Moins d'une semaine après l'accident qui a coûté la vie à six alpinistes dans le Mont-Blanc, les corps de deux alpinistes et de leur guide ont été retrouvés dimanche 17 août dans le secteur de l'Aiguille du Midi, côté Chamonix. Un nouveau drame qui porte à 20 le nombre de morts et disparus depuis le début de la saison estivale.

Avec cette succession d'événements dramatiques, l'été 2014 est l'un des plus meurtriers de ces dix dernières années en Haute-Savoie. Hormis les années 2012 (20 morts et un disparu) et 2008 (16 morts et 8 disparus), les étés en Haute-Savoie comptent en général dix à quinze alpinistes morts et disparus. 


Dans le quotidien 20 Minutes, Jean-Louis Verdier, adjoint à la mairie de Chamonix en charge de la montagne, appelle toutefois à relativiser : "Compte tenu du nombre de pratiquants, l’été 2014 n’est pas particulièrement accidentogène". 

Selon l'adjoint les accidents survenus cet été peuvent s'expliquer par les conditions météorologiques particulièrement instables : "Cette année, la météo change brutalement. Les orages arrivent très vite et nous avons plus de neige". 

À lire aussi
Des journaux de 1966 retrouvés sur les lieux du crash d'un avion d'India Airlines sur le massif du Mont-Blanc faits divers
Mont-Blanc : découverte de journaux indiens datant d'un crash d'avion de 1966

Pour le maire de Chamonix, cette "série noire" est liée aux risques inhérents à la montagne. "La montagne comporte toujours des aléas très forts", souligne Eric Fournier qui remarque que les deux derniers accidents ont eu lieu sur "des terrains faciles avec des gens expérimentés". Et d'ajouter : "Ce sont deux coups de pas de chance, deux accidents qui nous assomment. C'est terrible".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mont-Blanc Alpinisme Montagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants