3 min de lecture Mémoires

Mathématiques : mémoriser les décimales de Pi, un concours fascinant

ÉCLAIRAGE - Dans le monde, quelques champions des mathématiques et de la mémorisation se livrent une bataille insensée : retenir les décimales du nombre Pi.

Isabelle Choquet La Revue de Presse Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Mathématiques : mémoriser les décimales de Pi, un concours fascinant Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet édité par Emmanuelle Brisson

Pi, qui permet de calculer la surface ou la circonférence des cercles est le cauchemar des cancres en géométrie. Mais un nombre fascinant pour les matheux du monde entier. À tel point que certains insensés se sont donnés pour défi d'en mémoriser un maximum de décimales. C'est le site Slate qui en parlé ces derniers jours à l'occasion du Pi Day, c'était dimanche, le 14 mars. Et pourquoi le 14 mars ? Parce que Pi = 3,14. 3e mois. 14e jour.

Quand je dis Pi = 3,14, c'est un peu court puisqu'en réalité, le nombre de décimales est infini. PI est nu nombre qui donne le vertige. À ce jour, on connaît 31.400 milliards de décimales. C'est une ingénieure de Google qui a battu le record, grâce à 25 machines qui ont tourné non stop pendant 121 jours. Le résultat final occupe 170 terraoctets de mémoire. Pour vous donner une idée, c'est l'espace nécessaire dans un disque dur pour héberger 34 millions de chansons. Un peu plus que votre playlist. Ces décimales, si on les imprimait, cela rempliraient un espace équivalent à 100 millions de livres de poche.

1 million d'années pour mémoriser les décimales de Pi

Et si on voulait les mémoriser, si notre cerveau en était capable, à raison d'un nouveau chiffre par seconde, cela nous prendrait un million d'années, oui, et pas toujours en été. Bon, c'est clair, cela va être un peu juste. Mais certains tentent quand même de repousser les limites

Le record actuel est détenu depuis 2015 par un indien, Suresh Kumar Sharma. Il a réussi à réciter 70.030 décimales du nombre Pi en 17 heures et 14 minutes. 67 chiffres par minute en moyenne, soit plus d'un par seconde. Précisons que dans ce genre de concours, on n'a pas le droit à l'erreur. Pour participer, il faut réciter ses chiffres devant deux témoins absolument neutres. Au-delà des 10.000 décimales, la présence d'un huissier ou d'un notaire est obligatoire.

À lire aussi
Saint-Nazaire
Loire-Atlantique : les jeunes talents de la restauration en action

Il y a 2.300 compétiteurs dans le monde, surtout des hommes d'ailleurs, mais bon, les derniers ne retiennent que 20 décimales. Limite minable. 

Comment fait-on pour retenir des dizaines de milliers de chiffres ?

Alors que vous et moi, on ne sait même plus mémoriser un numéro de téléphone. Eh bien un champion a livré son secret. C'est un japonais, Akira Haraguchi. Il est censé avoir récité 100.000 décimales en 16h30, son record n'a pas été homologué mais il a quand même quelques chiffres entre les oreilles. Des chiffres qu'il associe à une gamme de sons et à partir de ces sons, il a écrit environ 800 histoires, souvent des histoires d'animaux. Il lui suffit alors de déclamer ses histoires, et il retrouve les chiffres. Pour le commun des mortels, cela reste effroyablement compliqué, mais pour un champion de la mémoire, visiblement ça fonctionne.

Cette méthode rejoint celle du poète Maurice Decerf, il a écrit un texte qui lui permet de retenir les 126 premières décimales du nombre Pi. C'est un poème composé de 20 vers, je vous lis le début : "Que j'aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages ! Immortel Archimède, artiste ingénieur, qui de ton jugement peut priser la valeur?"

Pour s'y retrouver, il faut compter le nombre de lettres dans chaque mot. Vous pouvez vérifier, ça marche: "que j'aime", ça fait bien 3,1,4 et ainsi de suite. Il existe aussi une méthode qui date de l'Antiquité, la méthode des loci, les lieux en latin. Cela marche en fait pour n'importe quelle liste, chiffres ou autres. Il faut associer chaque donnée à un lieu, dans un palais imaginaire. Puis mémoriser son trajet dans le palais. Quand on erre dans un palais à 70.000 pièces, on est quand même perdu. Mais il parait que ça marche.

Les décimales de Pi, article à lire sur le site Slate.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mémoires Concours
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants