1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Marseille : le frelon oriental détecté, une première en France qui inquiète
2 min de lecture

Marseille : le frelon oriental détecté, une première en France qui inquiète

Les scientifiques redoutent la prolifération du frelon oriental en France, une espèce "dangereuse" et "prédatrice d'abeilles" : ils appellent à "détruire le nid le plus rapidement" possible.

Des frelons (illustration)
Des frelons (illustration)
Crédit : ARDEA/MARY EVANS/SIPA
À Marseille, l'arrivée du frelon oriental inquiète les apiculteurs
01:34
Florise Vaubien & Etienne Baudu

Un potentiel désastre pour la biodiversité ? Depuis la découverte de la présence du frelon oriental sur le territoire français, les scientifiques redoutent la prolifération de cette espèce d'hyménoptères dont la capacité d'expansion est "très, très rapide", rapporte la revue spécialisée Faunitaxys. Si les dangers pour l'Homme sont d'ores et déjà connus, ces frelons prédateurs représentent une menace pour les abeilles, classées comme espèce en voie de disparition. 

C'est à l'occasion d'une étude menée sur l'écosystème marseillais que les chercheurs Gérard Filippi, Alain Coache et Bruno Gereys ont trouvé des frelons orientaux au niveau du ruisseau des Aygalades, détaille un article de BFM TV. Comme le rappelle Faunitaxys, cette espèce nommée Vespa orientalis Linnaeus est "aisément identifiable" car "son schéma de coloration caractéristique" ne la fait ressembler à "aucune des 21 autres espèces de frelons connues dans le monde". 

Un danger pour les abeilles

Les chercheurs, qui privilégient la piste de l'acheminement accidentel par bateau, doivent désormais vérifier si cette espèce s'est répandue dans d'autres quartiers de la cité phocéenne.

"La crainte, c'est que cette espèce se développe et ait un impact très fort sur la filière apicole puisque c'est une catastrophe pour les apiculteurs", explique l'entomologiste Gérard Filippi. "On va mettre en place avec le Muséum d'histoire naturelle de Paris des balises qui vont être posées sur le dos des frelons. Ensuite on va essayer de les pister pour voir s'ils rejoignent le nid. Tout le challenge aujourd'hui est de trouver ce nid".

À lire aussi

Connus pour "leur caractère menaçant", les Vespa orientalis Linnaeus sont "très dangereuses, très invasives et prédatrices d'abeilles". "Sa présence pourrait créer des difficultés dans le secteur de l’apiculture" et peut "occasionner des dégâts dans les ruchers", poursuit l'article de Faunitaxys. Gérard Filippi appelle donc à "rapidement trouver le nid pour le détruire le plus rapidement possible"


Pour rappel, "les populations d’abeilles domestiques ont chuté de 25% en Europe entre 1985 et 2005", souligne le site Greenpeace. En cause : les dérèglements climatiques, la disparition des habitats naturels liée aux monocultures ou encore les traitements phytosanitaires.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/