1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Marche contre l'islamophobie : qui organise la manifestation de dimanche ?
1 min de lecture

Marche contre l'islamophobie : qui organise la manifestation de dimanche ?

ÉCLAIRAGE - Dimanche 10 novembre se tiendra à Paris une marche contre l'islamophobie pour lutter contre la stigmatisation des musulmans. Le collectif contre l'islamophobie en France est à l'origine de la manifestation, relayée par une cinquantaine de personnalités dans une tribune.

Marwan Muhammad, leader du collectif contre l'islamophobie en France
Marwan Muhammad, leader du collectif contre l'islamophobie en France
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Cassandre Jeannin

La question du port du voile dans l'espace public et la défense de la laïcité cristallisent les débats depuis plusieurs semaines déjà. Avec parfois des propos stigmatisant. Une cinquantaine de personnalités ont donc lancé un appel à manifester le dimanche 10 novembre à Paris pour dire "Stop à l'islamophobie" et à la "stigmatisation grandissante" des musulmans, après l'attaque d'une mosquée à Bayonne, l'altercation entre un élu du Rassemblement National et une femme voilée et de nouvelles tensions autour du port du voile.


Ont signé la tribune : le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, le leader d'Europe Écologie Les Verts Yannick Jadot, le fondateur de Générations Benoît Hamon, le porte-parole du Parti Communiste français Ian Brossat et la totalité des députés La France Insoumise. En revanche, aucun responsable du Parti socialiste n'a signé l'appel et ces derniers ont annoncé qu'ils ne participeront pas à la marche.

La manifestation n'a pas encore eu lieu qu'elle est déjà l'objet de polémiques. En effet, le véritable initiateur de la marche est le controversé Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), qui se définit dans son manifeste comme "une association apolitique et areligieuse" qui aspire à "une société plus juste et plus égalitaire". Le CCIF est pourtant accusé de liens avec les Frères musulmans, organisation internationale de promotion de l'islam politique.

Signe d'une certaine gêne sur ce point, un des signataires de la tribune, le député insoumis Alexis Corbière, a déclaré au Figaro qu'il pensait que "la Ligue des droits de l'Homme était à l'initiative de la démarche".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/