2 min de lecture Islam

Marche contre l'islamophobie : 13.500 personnes ont défilé, selon le cabinet Occurrence

Des personnalités politiques se sont jointes au cortège parisien. Les manifestants appellent à la solidarité avec les musulmans.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Marche contre l'islamophobie : 13.500 personnes ont défilé Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Stop à l’islamophobie" pouvait-on lire cet après-midi, dimanche 10 novembre, sur les pancartes des manifestants à la marche contre l’homophobie à Paris. 13.500 personnes se sont rassemblées afin de faire valoir l’idée que "vivre ensemble, c’est urgent", selon le cabinet indépendant Occurrence.

À l'appel de plusieurs personnalités et organisations comme le NPA ou encore le Collectif contre l'islamophobie en France, la manifestation avait beaucoup fait parler d’elle avant même d’avoir commencé. C’est dans le quotidien Libération que le mouvement avait été lancé, suite à l’attaque d’une mosquée à Bayonne quelques jours auparavant.

La gauche s’est déchirée sur la question cette semaine tandis que la droite et l’extrême droite ont exprimé de vives critiques. Marine Le Pen a estimé samedi 9 novembre qu’il s’agissait d'une manifestation "main dans la main avec les islamistes".

Solidarité avec les femmes voilées

Le débat sur le port du voile et la laïcité en France a également poussé le mouvement à se faire entendre ce dimanche. "Solidarité avec les femmes voilées", ont martelé les manifestants ce dimanche qui ne veulent plus que les musulmans soient "stigmatisés", victimes de "discriminations" et "d’agressions".

À lire aussi
Deux départs de feu ont été constatés à la mosquée de Bron. incendie
Rhône-Alpes : tentative d'incendie d'une mosquée à proximité de Lyon


Au départ de la gare du Nord sur les coups des 13h, les manifestants ont marché jusqu’à Place de la Nation, où le défilé s’est terminée vers 16h. Plusieurs figures politiques faisaient parties du cortège : Jean-Luc Mélenchon mais aussi Clémentine Autain, Danière Obono et Eric Coquerel, tous élus au sein de la France Insoumise.

 A Marseille aussi, plusieurs centaines de personnes ont souhaité apporter leur soutien à cette marche. Des syndicalistes, des militants du parti Lutte Ouvrière et des familles musulmanes se sont rassemblés à porte d’Aix, avant de scander "nous sommes tous des enfants de la République". Le porte-parole du PCF Ian Brossat, également présent, est d’avis qu’il existe « un climat de haine contre les musulmans".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islam Mobilisation Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants