1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Maltraitance animale : une association dénonce un spectacle du Moulin Rouge
1 min de lecture

Maltraitance animale : une association dénonce un spectacle du Moulin Rouge

Une association de protection des animaux a manifesté devant le cabaret parisien, lui reprochant l'exploitation de quatre pythons dans un spectacle.

Le Moulin Rouge, dans le XVIIIe arrondissement de Paris.
Le Moulin Rouge, dans le XVIIIe arrondissement de Paris.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Nicolas Barreiro

L'association Paris Animaux Zoopolis s'est mobilisée le mercredi 28 décembre devant le Moulin Rouge pour dénoncer l'utilisation d'animaux dans l'un des spectacles du célèbre cabaret parisien. Le collectif reproche notamment la présence de plusieurs serpents.

"Nous demandons un engagement public de la part du Moulin Rouge à ne plus exploiter d’animaux dans leurs spectacles", a fait savoir l'association, rapporte Le Parisien. Le cabaret fait appel à quatre pythons, qui accompagnent les danseuses dans un show intitulé "Les pirates". Les reptiles se produisent sous l'eau, dans un bassin transparent. "Ces animaux ne sont pas faits pour vivre en milieu aquatique", affirme Amandine Sanvisens, co-fondatrice de la PAZ, interrogée par le quotidien, "on constate que les serpents tentent de garder la tête hors de l’eau tout au long de la représentation".

De son côté, le Moulin Rouge nie toute maltraitance envers ces animaux et assure être dans la légalité. "Nous n’avons jamais fait et ne ferons jamais de maltraitance animale", se défend le cabaret, avant d'ajouter qu'ils emploient "une espèce de python nageur qui est autant fait pour vivre dans un milieu aquatique que dans un milieu terrestre".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire