4 min de lecture Emmanuel Macron

Macron à l'Élysée, le début d'une nouvelle ère

REPLAY - Au lendemain de la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, le nouveau président de la République est le symbole d'une nouvelle ère politique.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Macron à l'Élysée, le début d'une nouvelle ère Crédit Image : Romain Boé | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

Il se passe quelque chose, quoi qu'on en dise. Quelque chose comme la fin d'une période glaciaire. Une espèce de décongélation politique qui fait croire aux Français, d'habitude tellement pessimistes, que tout est possible. Ces mots ce sont ceux de Jean-Marie Montali dans son édito du Parisien ce matin. Et la presse semble ce matin à l'unisson de cette "décongélation" au lendemain de la passation de pouvoir à l'Élysée.
"Un impeccable sans-faute" pour Libération. "Pas le moindre faux-pas, pas la plus petite erreur de protocole ou de mise en scène", estime L'Union/L'Ardennais.

"Pas la plus petite fausse note et pas la moindre faute de goût", insiste Pascal Coquis, des DNA . "Il n'a commis aucun impair" pour  Patrice Chabanet, du Journal de la Haute-Marne. Laurent Bodin, pour L'Alsace, a vu "une entrée en matière aussi réussie que bien mise en scène". Un "costume sur mesure" pour Mattieu Verrier de La Voix du Nord.

Le site de Marianne, lui, ironise sur cette cérémonie : "L'intronisation d'Emmanuel Macron tourne à l'extase chez les commentateurs télé" titre marianne.fr, qui a suivi la passation de pouvoir sur France 2, et parle d'un plateau en ébullition. "C’est l’investiture la plus romanesque de la Ve République", "On est même, osons le mot, dans l’épopée" dit un intervenant. "Des personnes se sont réfugiées dans ses bras. Autrefois, les rois touchaient les écrouelles le lendemain du sacre, il y a un peu de ça", lâche un  autre intervenant, dans une comparaison toute en simplicité.

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 12 novembre 2018 politique
Taxes sur les carburants : "Macron a réagi en inspecteur des finances", juge Mazerolle

Et maintenant, au travail...

Passé le frisson de ce long dimanche de fiançailles,  maintenant "il faut que ça marche" titre en une Le Parisien/Aujourd'hui en France. "Passer en revue la garde républicaine et mettre au pas la France sont deux choses bien différentes", assène Patrick Apel-Muller, dans L'Humanité. "Bon courage" titre en une Libération, qui s'intéresse aux dossiers chauds qui attendent Emmanuel Macron. Lequel se rend dès cet après midi en Allemagne, du coup il est en une du journal Die Zeit : Macron avec une auréole, "Der heiland", le sauveur...
 
"Les défis du président Macron" titre en une Le Figaro, qui  s'intéresse de près au casting gouvernemental qui prend forme. Ce serait, écrit François-Xavier Bourmaud, "un savant mélange entre expérience et renouveau, gauche et droite, élus et représentants de la société civile". Les noms de Thierry Breton, PDG du groupe Atos, et de Pierre Nanterme, patron d’Accenture, pour le ministère de l’Économie. L’économiste Jean Pisani-Ferry, au Budget. Mounir Mahjoubi aux Affaires numériques. Jean-Yves Le Drian ou Richard Ferrand à l'Intérieur. François Bayrou garde des Sceaux. Jean-Pierre Raffarin aux Affaires étrangères. Sylvie Goulard aux Affaires européennes. À la Culture, Audrey Azoulay ou Erik Orsenna. Jean-Louis Borloo à l’Écologie et Nicole Notat, à la tête d’un gros ministère du Travail. À l’Éducation nationale, Marion Guillou, première présidente de l'Inra ou   Laurent Bigorgne, directeur de l’Institut Montaigne, sont cités. À l’Agriculture, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. Tout cela sera bien à vérifier.

Mais en fait ce qu'il va surtout falloir vérifier, c'est l'application de l'édito du Figaro signé Alexis Brézet. "Espérons, écrit il, qu'Emmanuel Macron saura ranimer l'esprit de conquête. Espérons le car ses succès seront les nôtres, ses échecs aussi. S'il faillit à ses promesses, plus rien n'endiguera ces colères qui bouillonnent dans les profondeurs du pays. Quant à nous au Figaro nous nous efforcerons de ne pas tomber dans cette attitude d'opposition bornée et systématique qui n'a jamais honoré le débat public. Si une loi ou une décision nous parait bonne nous le dirons franchement, sans tortiller de la plume. Si une loi ou une décision nous paraît mauvaise, nous le dirons tout aussi franchement, sans amortir nos coups."

D'autres écarts de température dans la presse ?

Oui, et c'est dans les pages santé du Figaro que l'on apprend qu'une équipe de chercheurs français, coréens, allemands, libanais et finlandais viennent de faire une incroyable  découverte. Au coeur de nos cellules, la température n'est pas de 37° comme le laisse penser la température globale du corps humain. Non, au coeur de nos cellules, dans ce que l'on appelle les mitochondries, la température flirte avec les 50°! Une découverte qui va obliger tous les scientifiques à réévaluer les propriétés physiques,  chimiques et électriques de la mitochondrie. Ce sont elles qui sont atteinte dans des maladies comme les myopathies, les scléroses en plaques, Parkinson... C'est elle aussi qui serait en cause dans la première étape du processus de cancérisation des cellules, une découverte capitale à lire dans Le Figaro santé. 37° dehors, 50° dedans et peut-être une révolution pour la recherche médicale.

À lire aussi ce matin dans Le Parisien, la première interview d'un duo qui se reforme... Ils ont 100 ans à eux deux, Kool Shen et Joey Starr. NTM se reforme  pour une série de concerts à Bercy en mars 2018. "On est toujours un peu optimistes, sinon on n'aurait pas fait d'enfants" disent les deux compères, Kool Shen avoue même avoir voté Macron...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Elysée Présidence de la République
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788539107
Macron à l'Élysée, le début d'une nouvelle ère
Macron à l'Élysée, le début d'une nouvelle ère
REPLAY - Au lendemain de la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, le nouveau président de la République est le symbole d'une nouvelle ère politique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/macron-a-l-elysee-le-debut-d-une-nouvelle-ere-revue-de-presse-7788539107
2017-05-15 09:58:12
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QNHPtY1azHgPBMahe7BK1Q/330v220-2/online/image/2015/0921/7779798695_adeline-francois.gif