2 min de lecture Sécurité routière

Limitation à 80 km/h : quel bilan après deux ans ?

INVITÉS RTL - Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention Routière et Nicolas Lacroix, président (LR) du Conseil départemental de Haute-Marne, font le bilan du passage controversé des routes de 90 à 80km/h après deux ans.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Limitation à 80 km/h : quel bilan après deux ans ? Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Sarah Belien

Aujourd’hui marque les deux ans de l’abaissement de la vitesse des routes secondaires à 80km/h. Un bilan, compliqué à établir car les paramètres des deux dernières années étaient différents de ce qu’ils étaient en 2018 et donc difficiles à comparer. Des facteurs sont venus perturber la mise en place de cette mesure notamment l’arrivée du mouvement des "gilets jaunes", la destruction de radars, un flou sur le choix entre 80 ou 90 km/h, une loi LOM sur les mobilités votée très tardivement et pour finir, la crise du coronavirus.



Des difficultés que déplore Anne Lavaud. La déléguée générale de l’association Prévention Routière reste cependant convaincue "que des vies ont été sauvées. D’ailleurs, le seul bilan qui puisse être regardé est le deuxième semestre 2018. Et là, on avait une estimation de 116 vies sauvées."

Un chiffre est sorti : 336 vies auraient été sauvées sur la période des 18 mois. "Il faut bien avoir en tête que comme il y a eu un flou autour de cette mesure, les Français ne savaient plus à quelle vitesse ils voulaient rouler," affirme Anne Lavaud.

De son côté, le président (LR) du Conseil départemental de Haute-Marne Nicolas Lacroix, affirme que la limitation à 80km/h "n’a pas résisté aux deux ans. Le président de la République a rapidement proposé aux présidents de département de revenir en arrière de façon dérogatoire sur notre réseau. Et puisqu’on parle de chiffres, en Haute-Marne, les chiffres ne sont pas là pour nous montrer que les 80km/h ont sauvé des vies."

Large réseau à 90km/h en Haute-Marne

Pour Nicolas Lacroix, qui a fait repasser une large partie de son département à 90km/h dès janvier 2020, "en matière de sécurité, c’est l’entretien du réseau, c’est les aménagements de sécurité," qui sont les plus importants afin de pouvoir sauver des vies. "C’est le métier des conseils départementaux, la sécurité routière est notre quotidien. Et bien sûr, la vitesse peut aggraver les accidents mais en Haute-Marne les chiffres ne vont pas dans ce sens-là," affirme-t-il.

"Notre priorité reste la même, la sécurité des usagers de la route," déclare Nicolas Lacroix qui annonce que 17 routes du département repasseront bientôt à 90km/h, mesure appréciée par les habitants du département. Avec Prévention Routière, Anne Lavaud invite alors les départements à discuter ensemble : "Soyez notre expérimentation. Prenons rendez-vous dans deux ans pour regarder les chiffres sur la durée et peut-être sur une durée plus longue," propose-t-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Vitesse Départements
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants