2 min de lecture Trains

Transport : les trains de nuit pourraient bien revoir le jour

L’Assemblée nationale étudie actuellement un amendement qui pourrait acter le grand retour des train couchette en France.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Transport : les trains de nuit pourraient bien revoir le jour Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Félix Roudaut

Et si voyager en train couchette était de nouveau tendance ? Un amendement de la loi mobilité actuellement étudié à l’Assemblée nationale voudrait relancer les discussions sur le sujet. Aujourd’hui, il reste deux lignes de nuit en France. Ces dernières relient Paris à Briançon et Paris-Latour-de-Carol-Rodez-Toulouse-Portbou pour rejoindre les Pyrénées, très loin de la soixantaine de trains qui sillonnaient le pays de nuit il y a quelques années.

Et si la solution était là pour des transports plus propre face à l’avion sale ? Quelque chose est en train de se passer puisque Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et des Transports, s’est dite ouverte à la discussion. Des députés européens se battent quant à eux pour la réouverture de la symbolique ligne Paris-Berlin. Seul problème : la SNCF, qui refuse d'en entendre parler. La compagnie ferroviaire parle d’absence de rentabilité des trains de nuit, mais refuse de donner des chiffres.

Mobilisation politique et citoyenne

Une pétition initiée par l’association "Oui au train de nuit" a recueilli 159.985 signatures sur le site change.org. Des associations locales sont également mobilisées sur le sujet, persuadées que les trains de nuit n’appartiennent pas au passé. C’est vrai que les voyages en couchette, c’est un peu notre histoire collective. Le train couchette est une poésie sur rails ainsi qu'une réponse au désenclavement des territoires

Il n'est toutefois pas évident de savoir combien coûterait la réhabilitation des trains de nuit, car là encore, la SNCF ne communique pas. Mais beaucoup de pays européens développent à nouveau cette activité. C'est par exemple le cas de la Suède, qui a investi 4,7 millions d’euros dans ce domaine. 

À lire aussi
TGV SNCF (illustration) transports
Grève SNCF : les prévisions de trafic pour le 8 décembre

Une attractivité nouvelle qui pourrait constituer une belle revanche pour le train de nuit, qui a souffert des lignes low-cost. En France, certains préconisent de financer ce mode de transport nocturne avec la future écotaxe sur les billets d’avion à partir de 2020.

L’industrie automobile toujours très polluante

À l’occasion de l’ouverture du salon automobile de Francfort, le plus grand du monde, Greenpeace publie des chiffres toujours alarmants. En 2018, l’industrie automobile aurait représenté un dixième des émissions mondiales de gaz à effet de serre : on estime que l'ensemble de l'industrie automobile est responsable de 4,8 gigatonnes d'émission carbone avec comme premier pollueur Volkswagen, Renault-Nissan et Toyota.

En Californie, les trappeurs hors la loi

Le trappeur, dernier vestige de l’ouest sauvage, s’en va. Fini de piéger les animaux pour leurs fourrures, la Californie met fin aux héritiers de Davy Crockett, les fabricants de toques de raton laveurs sont en deuils. 

Les animaux nuisibles sont toujours chassés mais la fourrure, qui n’est plus tolérée et les 68 trappeurs californiens étaient moribonds. Une interdiction des chasseurs de fourrure sur tout le territoire américain est probable.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Trains Transports Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants