1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - Morbihan : des militants écologistes déversent 1.500 tonnes de blé sur la voie ferrée
2 min de lecture

Les infos de 8h - Morbihan : des militants écologistes déversent 1.500 tonnes de blé sur la voie ferrée

Pour dénoncer ce qu'ils appellent les fermes-usines, ces militants écologistes ont visé un train transportant des céréales samedi 19 mars. Une action largement dénoncée.

Des grains de blé (image d'illustration).
Des grains de blé (image d'illustration).
Crédit : Myriam Tirler / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Les infos de 8h - Morbihan : des militants écologistes déversent 1.500 tonnes de blé sur la voie ferrée
00:13:39
Le journal RTL de 8h du 21 mars 2022
00:13:39
Christian Panvert - édité par Florine Boukhelifa

L'image a de quoi choquer, alors que le conflit en Ukraine pose la question des réserves de blé et que le risque d'une pénurie inquiète : des tonnes de blé, le contenu d'un train entier, déversé directement sur la voie ferrée et donc bonnes à jeter.

L'opération menée dans la matinée du samedi 19 mars par des militants écologistes entendait dénoncer ce qu'ils appellent les fermes-usines, en prenant pour cible ce train de céréales qu'ils ont stoppé près de Noyal-Pontivy, dans le Morbihan, avant d'ouvrir les vannes et de déverser au sol le contenu des wagons. 

L'action avait été minutieusement préparée. "On a vu une dizaine de voitures arriver. Il y avait un camion juste à l'arrêt, ils ont (...) couru dès que le train est arrivé et ils avaient baissé les barrières", confirme Yohan qui était présent quand les membres du collectif contre les fermes-usines ont agi. 

"Ils ont ouvert les trappes sans savoir"

Les activistes ont posté des vidéos sur lesquelles on les voit, vêtus de blouses blanches jetables, construire un muret avec des parpaings pour bloquer le train. Un porte-parole revendique leur acte contre l'usine de nutrition animale. "Leur système d'import-export fragilise ou détruit localement des filières entières. Le système agro-industriel hors-sol va droit dans le mur et nous devons le mettre à terre", explique-t-il.

À lire aussi

Les militants ont ensuite déversé 1.500 tonnes de blé sur les voies. "Ils ont ouvert les trappes sans savoir. Ils pensaient qu'il y avait du soja et finalement c'était du blé qui était dans les wagons. Ils ont tout sorti sans savoir exactement ce qu'ils faisaient en fait", dénonce un voisin. La fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles condamne quant à elle "un gaspillage au nom d'une idéologie minoritaire" et demande des sanctions. Plusieurs plaintes ont été déposées.

À écouter également

Présidentielle 2022 - Selon notre sondage BVA, seuls 71% des Français déclarent avoir l'intention d'aller voter les 10 et 24 avril prochains pour l'élection présidentielle.

Fait divers - Deux hommes sont toujours en garde à vue ce lundi 21 mars après avoir foncé avec leur voiture sur une foule costumée qui se rassemblait pour participer à un carnaval à Strépy-Bracquegnies, en Belgique, faisant six morts et vingt-six blessés.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/