1 min de lecture Intempéries

Les infos de 6h30 - Tempête Amélie : jusqu'à 11 heures de retard pour 2.000 voyageurs SNCF

Quatre TGV Hendaye-Paris, soit environ 2.000 voyageurs, ont accumulé jusqu'à 11 heures de retard à l'arrivée. Ils ont été retenus volontairement au départ en attendant le passage de la tempête Amélie.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Tempête Amélie : jusqu'à 11 heures de retard pour 2.000 voyageurs SNCF Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Dullin édité par Paul Turban

C'est une grosse galère pour quelque 2.000 passagers de la SNCF après le passage de la tempête Amélie. Quatre TGV en provenance du Sud-ouest ont enregistré de très gros retards, jusqu’à 11 heures. Le dernier TGV est arrivé à Paris en gare Montparnasse à 3h30 ce lundi 4 novembre matin. Ces quatre rames ont été bloquées dès leur départ du Sud-Ouest ce dimanche 3, retenues volontairement en gare en attendant le passage de la tempête Amélie en début d'après-midi.
Les gros coups de vent ont couché sur les voies une cinquantaine d'arbres sur l'ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine. Pour dégager les rails, un train de reconnaissance sans voyageur a effectué le trajet avec des agents SNCF à son bord. Le trafic a pu reprendre ensuite.

Petits lots de consolation pour les quelque 2.000 passagers concernés : un plateau repas leur a été offert dans le TGV, des taxis gratuits ont été mis à disposition à l'arrivée à Paris, et les billets seront intégralement remboursés sous 48 heures.

Ce lundi matin, seule la Charente-Maritime reste en alerte orange aux crues. 35.000 foyers sont par ailleurs toujours privés d’électricité, essentiellement dans le Sud-ouest. Dans le Sud-est, ce sont de violents orages qui ont fait de gros dégâts. À Nice, les pompiers ont travaillé toute la nuit sans relâche pour tenter de retrouver une septuagénaire disparue dans un glissement de terrain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intempéries Aquitaine SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants