1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Attractivité : à Arras, la mairie séduit de nouveaux commerçants
2 min de lecture

Les infos de 5h - Attractivité : à Arras, la mairie séduit de nouveaux commerçants

Grâce à son dispositif d'implantation des commerces, la capitale du Pas-de-Calais a vu 56 nouveaux commerces ouvrir dans son centre-ville et sa population augmenter de 5%.

La ville d'Arras (image d'illustration)
La ville d'Arras (image d'illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Le journal RTL de 5h du 04 novembre 2021
07:47
Les infos de 5h - Attractivité : à Arras, la mairie séduit de nouveaux commerçants
07:47
Antoine Decarne - édité par Florine Boukhelifa

Il suffit parfois d'un café qui s'installe ou d'une épicerie qui rouvre pour redonner vie au centre-ville d'un village. À Arras par exemple, une ville qui n'est pourtant pas si petite, la municipalité a entrepris de gros efforts pour faire revenir les commerces. Une technique qui semble efficace.

Sur les pavés de la Grand Place, Leïla a ouvert sa boutique de broderie d'art. Après avoir passé trente ans à Paris, elle a été attirée par la capitale du Pas-de-Calais. D'abord pour sa vie plus tranquille, mais aussi pour son dispositif d'implantation des commerces : 3.000 euros d'exonération des premiers mois de loyers. "C'est idéal, cela va me permettre de me soulager après tout ce que j'ai investi dans ma boutique", explique-t-elle.


Elle n'est pas la seule à avoir été séduite, 56 nouveaux commerces se sont installés et 30 autres sont même attendus avant la fin de l'année. "Ici, il y avait six cellules vacances il y a deux ans. Aujourd'hui, elles sont toutes reprises", annonce fièrement Lucie Wodecki, manager du commerce à la ville d'Arras. "En 2016 on était à 22% de taux de vacance, on va arriver en dessous de 8%", poursuit-elle.

Pour arriver à un tel résultat, la mairie traque les locaux inoccupés du centre ville. Maximilien Dumoulin, agent de la ville, est ensuite chargé de convaincre les propriétaires d'en faire des commerces. "Sur les dossiers que nous accompagnons, nous avons des aides qui peuvent atteindre 50% du montant des travaux", explique-t-il. "Nous allons également travailler sur les enseignes, les réhabilitations des étages des logements. Tout cela mis bout à bout permet à Arras de devenir une ville dynamique", ajoute-t-il.

À lire aussi

Une bonne lancée pour la commune qui a dopé son attractivité : en cinq ans, la ville a vu sa population augmenter de 5%.

À écouter également dans ce journal

Faits divers - Hors service et en civil, un policier a été brutalement agressé par quatre personnes qui l'avait reconnu dans la soirée du mardi 2 novembre dans le Val-d'Oise.

Justice - Le chanteur Jean-Luc Lahaye a été placé en garde à vue mercredi 3 novembre pour "viol sur mineur de plus de 15 ans, de corruption, d'agression sexuelle et de détention d'images à caractère pédopornographique".

International - "Pourquoi irresponsable ? Je suis chez moi ici", a répondu Sophie Pétronin mercredi 3 novembre au gouvernement, confirmant ainsi son retour au Mali.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/