1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Mulhouse : pénurie de personnels soignants dans les hôpitaux
2 min de lecture

Les infos de 18h - Mulhouse : pénurie de personnels soignants dans les hôpitaux

Le plan blanc a été activé à Mulhouse où près de 170 soignants ont été suspendus en raison de leur non-vaccination au coronavirus.

Une infirmière soigne un patient Covid-19 dans le service de médecine interne de l'hôpital Emile Muller de Mulhouse, le 16 février 2021.
Une infirmière soigne un patient Covid-19 dans le service de médecine interne de l'hôpital Emile Muller de Mulhouse, le 16 février 2021.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Les hôpitaux de Mulhouse font face à une pénurie de personnels soignants
15:48
Le journal RTL de 18h du 22 septembre 2021
15:48
Samuel Goldschmidt - édité par Romain Giraud

C'était l'épicentre de l'épidémie il y a un an et demi et un hôpital militaire y avait même été installé. La symbolique en est donc d'autant plus forte : ce mercredi 22 septembre, les hôpitaux de Mulhouse n'ont plus assez de personnels soignants pour poursuivre normalement leur activité. Sur 6.000 salariés, plus de 170 ont été suspendus, ce qui a entraîné l'activation du plan blanc. Mais la direction tient bon, les non-vaccinés également.


La mis en scène des personnels suspendus a lieu devant l'entrée principale de l'hôpital. Des soignants qui sont couchés à terre, sous des draps blancs avec un chant des partisans en fond sonore manifestent leur bonne volonté :"On nous prive de notre liberté d'aller soigner des gens qui en ont besoin", confie l'un d'entre eux.

Cette démonstration devant l'hôpital qui a connu le pire durant la première vague, a du mal à passer pour le chef du service pneumologie, Didier Debieuvre : "La vaccination devrait être spontanée. Je considère même qu'un soignant non-vacciné contre la grippe et le coronavirus tous les ans est coupable d'une faute professionnelle".

Résultat : il y a 174 décisions de suspension actuellement. Avec les arrêts maladie, ce sont 210 personnes qui manquent à l'appel. Le reste de l'effectif doit se débrouiller pour maintenir à flot l'hôpital tout entier.

À écouter également dans votre journal

À lire aussi

Fait divers - C'est un document RTL. Près de 48h après la mort d'Ibrahima, tué d'un coup de couteau à l'âge de 16 ans en Seine-Saint-Denis, son oncle témoigne. Il demande justice, sans haine, ni rancœur. 

Procès du 13 novembre - Le commissaire de la Bac qui fut le premier à pénétrer dans le Bataclan avant de tuer un terroriste a témoigné ce mercredi 22 septembre.

Présidentielle 2022 - Les Républicains, qui vont bientôt désigner leur candidat, se préparent déjà au pire. Selon une information RTL, le parti politique se réserve le droit de retirer leur candidat si un scénario "à la François Fillon" venait à se produire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/