1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Mort d'Yvan Colonna : des milliers de personnes à ses funérailles
2 min de lecture

Les infos de 18h - Mort d'Yvan Colonna : des milliers de personnes à ses funérailles

Des milliers de personnes étaient rassemblées, drapeau corse à la main, ce vendredi après-midi à Cargèse pour les obsèques d'Yvan Colonna, décédé à la suite d'une agression en prison.

Le cercueil d'Yvan Colonna à Cargèse.
Le cercueil d'Yvan Colonna à Cargèse.
Crédit : Etienne Baudu/RTL
Les infos de 18h - Corse : des milliers de personnes à l'enterrement d'Yvan Colonna
00:12:03
Le journal RTL de 18h du 25 mars 2022
00:12:03
Etienne Baudu - édité par Étienne Bianchi

Des drapeaux corses fièrement brandis. Des milliers de personnes se sont rassemblées ce vendredi après-midi à Cargèse pour les obsèques d'Yvan Colonna, décédé à la suite d'une agression en prison. Une cérémonie tout en symbole. 

Une messe a été célébrée entièrement en corse accompagnée de chants polyphoniques. 150 personnes étaient présentes à l'intérieur de l'église et plusieurs milliers à l'extérieur. Des gens sont venus de toute la Corse, et il y avait même des continentaux qui avaient fait le déplacement en solidarité avec la famille Colonna, qui était présente mais se n'est pas exprimée, à part un chant interprété par Christine, la sœur d'Yvan Colonna. 

Marina a assisté à la cérémonie. "Une grande majorité de Corses partagent le chagrin de la famille Colonna. La Corse est en deuil", explique-t-elle. Au moment de l'hymne corse, des poings se sont levés et les drapeaux se sont agités. "Ce qui est arrivé a cristallisé, chez nous, le sentiment d'appartenance à un groupe, à une culture, à un pays, à nos origines" continue Marina. 

Le cercueil d'Yvan Colonna arrive à Cargèse.
Le cercueil d'Yvan Colonna arrive à Cargèse.
Crédit : Etienne Baudu/RTL
Le cercueil d'Yvan Colonna arrive à Cargèse.
De nombreux drapeaux corses dans la foule.
Des graffiti rendent hommage au militant nationaliste assassiné.
Plusieurs milliers de personnes étaient présentes.
Le cercueil d'Yvan Colonna arrive à Cargèse. Crédits : Etienne Baudu/RTL
De nombreux drapeaux corses dans la foule. Crédits : Etienne Baudu/RTL
Des graffiti rendent hommage au militant nationaliste assassiné. Crédits : Etienne Baud/RTL
Plusieurs milliers de personnes étaient présentes. Crédits : Etienne Baudu/RTL
1/1

Et dans la foule, des Corses qui se projettent aussi sur la suite, à savoir les négociations avec le gouvernement avec les mêmes questions : que s'est-il passé dans la prison à Arles ? Et puis il y a aussi les discussions avec l'État. Certains, comme les élus de l'exécutif corse, veulent y croire alors que les habitants sont plus dubitatifs. Comme Antoine, résident de Cargèse et qui connaissait bien Yvan Colonna : "On vous impose des préfets qui se comportent comme des gouverneurs sur une colonie. On serait, peut-être, la dernière colonie française. Un jour, ils seront obligés de régler ce problème d'une manière politique". Mais la question reste la même : la violence de ces dernières semaines va-t-elle se poursuivre ? 

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

Ukraine - La Russie a reconnu avoir perdu 1.300 soldats depuis le début de la guerre, selon l'état-major russe. Paris a également convoqué l'ambassadeur russe en France après la publication, sur Twitter, d'une caricature jugée "inacceptable".  

Valenciennes - Incendie en cours sur un train de fret. Trois personnes ont été blessées. 

Coronavirus - La pilule anti-Covid ne prend pas en France. Seulement 3.000 doses ont été distribuées depuis plusieurs semaines.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/