2 min de lecture Terrorisme

Les infos de 18h - Mort d'Abdelmalek Droukdal : comment s'est déroulée l'opération ?

Le chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l'Algérien Abdelmalek Droukdal a été tué par les forces françaises dans le nord du Mali. Il était l'un des principaux chefs de la nébuleuse islamiste sahélo-saharienne depuis une vingtaine d'années.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Mort d'Abdelmalek Droukdal : les détails de l'opération Crédit Image : AFP PHOTO/ HO | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et La rédaction de RTL

Abdelmalek Droukdal, le chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, l'Aqmi, a été tué par les forces françaises lors d'une intervention au nord du Mali, près de la frontière algérienne et plusieurs de ses proches ont également été tués, a annoncé la ministre des Armées Florence Parly, vendredi 5 juin.

L'opération s'est en réalité déroulée ce mercredi 3 juin au soir entre 18h et 21h, avec une demi-douzaine d'hélicoptères et des hommes au sol appuyés par de l'aviation au cours de cette opération. Un jihadiste a d'ailleurs été fait prisonnier. Il a préféré se rendre sans combattre et a été placé en détention.

Parmi les jihadistes tués, il y a eu donc Abdelmalek Droukdal (également orthographié Droukdel), le leader d'Aqmi, mais aussi, selon l'état-major français, Toufik Chaib, "un haut cadre d'Aqmi chargé de la coordination et de la propagande de cette organisation terroriste". 

Cette opération, menée avec du renseignement des États-Unis, selon l'armée américaine, est un "coup de pied dans la fourmilière" djihadiste, explique Denis Tull, spécialiste Afrique de l'Ouest à l'IRSEM (Institut de recherche stratégique de l'École militaire) à Paris.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
La voiture des personnes tuées dimanche au Niger Niger
Français tués au Niger : qui sont les huit victimes de l'attaque ?

Mort de Georges Floyd - Des manifestations ont lieu, samedi 6 juin dans plusieurs villes du monde, afin de dénoncer les violences policières et inégalités raciales. À Paris, deux rassemblements ont de nouveau été interdits par le préfet de police.

76e anniversaire du Débarquement - Ce samedi 6 juin 2020, la commémoration du D-Day s'est déroulé, cette année, sous le coup des mesures sanitaires liées à la pandémie de coronavirus.

Culture - Le château de Versailles rouvre samedi 6 juin après plus de 82 jours de confinement qui ont mis à mal son modèle économique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Aqmi Jihadisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants