1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : un cluster dans le centre pénitentiaire de Perpignan
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : un cluster dans le centre pénitentiaire de Perpignan

81 détenus et 12 membres du personnel de la prison de Perpignan ont été infectés par le coronavirus. L'UFAP-UNSa Justice réclame des mesures.

La prison de Perpignan (image d'illustration)
La prison de Perpignan (image d'illustration)
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Les infos de 18h - Coronavirus : un cluster dans le centre pénitentiaire de Perpignan
00:20:43
Le journal RTL de 18h du 26 décembre 2021
00:20:43
micro generique
La rédaction de RTL - édité par Florine Boukhelifa

Une situation inédite. Le centre pénitentiaire de Perpignan est submergé de contaminations au coronavirus. Une centaine de cas positifs ont été recensés chez les détenus et chez les personnels. Au total, 81 détenus et 12 surveillants ont été infectés, selon le syndicat UFAP-UNSa Justice. Le variant Omicron se propage dans la maison d’arrêt, tandis que le Delta sévit au sein du centre de détention.

"Après Toulouse, on est l’établissement où il y a le plus de matelas au sol en France", explique Pierre Rousset, le secrétaire local. "80 détenus dorment par terre dans des cellules de 9m2 et il n’y a pas de douches dans les cellules. Automatiquement, avoir un cluster dans ce contexte de surpopulation nous met en difficulté”, ajoute-t-il.

Avec les contaminations qui se multiplient, le syndicaliste s'interroge : "Comment va-t-on faire quand on n'aura plus de personnel pour assurer la garde et la sécurité ?". "Entre les vacances, les accidents de travail, les maladies... Il est impossible de continuer à travailler comme ça. On dirait qu'on cherche à propager la maladie à l'intérieur et à l'extérieur des murs", dénonce-t-il.

Pierre Rousset alerte également sur les moyens mis à la disposition des surveillants, uniquement des masques chirurgicaux. "Les personnels soignants qui travaillent chez nous ont des tenues de protection pour monter dans les étages. Nous, nous n'avons même pas les masques FFP2. C'est franchement une honte, nous sommes vraiment de la chair à canon", fustige le syndicaliste.

À écouter aussi

Face à cette situation, le personnel de la prison demande à ce qu'aucun nouveau détenu n'entre dans l'établissement, ainsi que la suspension des parloirs et de la livraison des colis.

À écouter également dans ce journal



Fait divers - Le détenu qui s'était évadé de l'hôpital de Pontoise a été arrêté dimanche 26 décembre en Allemagne avec sa complice.

Disparition - L'ancien archevêque sud-africain et icône de la lutte contre l'apartheid Desmond Tutu est décédé dimanche 26 décembre à l'âge de 90 ans.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.