1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : les hôpitaux parisiens appelés à déprogrammer massivement des opérations
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : les hôpitaux parisiens appelés à déprogrammer massivement des opérations

En Île-de-France, plus de 4.000 patients sont hospitalisés pour une contamination au coronavirus, dont 732 en réanimation. Une situation très inquiétante pour l'Agence régionale de santé de la région qui appelle à reporter les opérations non urgentes.

Un membre du personnel médical prend en charge un patient Covid-19 à l’unité de réanimation de l’hôpital Pasteur à Colmar, dans l’est de la France, le 22 avril 2021. (Illustration)
Un membre du personnel médical prend en charge un patient Covid-19 à l’unité de réanimation de l’hôpital Pasteur à Colmar, dans l’est de la France, le 22 avril 2021. (Illustration)
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Les infos de 18h - Coronavirus : les hôpitaux parisiens appelés à déprogrammer massivement des opéra
00:21:38
Les infos de 18h - Coronavirus : les hôpitaux parisiens appelés à déprogrammer massivement des opérations
00:21:37
Virginie Garin & Stéphane Geneste - édité par Benoît Leroy

Alors que le variant Omicron est devenu majoritaire en France ce vendredi 31 décembre, les autorités sanitaire appellent à déprogrammer au maximum les activités chirurgicales et médicales.

Ce vendredi, l'Agence régionale de santé d'Île-de-France, demande donc aux chefs d'établissements de repousser le maximum d'opérations qui peuvent l'être : prothèses de hanches, chirurgie réparatrice... En somme, tout ce qui n'est pas vital.

Cette note appelle néanmoins à préserver plusieurs services comme la cancérologie, les services de pédiatrie, de chirurgie cardiaque et les transplantations. D'autres, en revanche, vont être mis à l'arrêt, pour que le personnel soit redéployé afin d'accueillir des malades touchés par le coronavirus et notamment en soins critiques.

Pour autant la région parisienne est loin des vagues précédentes, avec trois fois moins de malades par rapport à la première vague et deux fois mois que celle du printemps 2021. Mais les hôpitaux, eux, sont très mal en point. Si bien qu'il faut désormais trouver du personnel et prévoir de tenir sur la durée. En effet, le pic de la vague devrait intervenir vers la fin du mois de janvier prochain, selon des projections de l'Institut Pasteur.

À écouter aussi

Le personnel, fatigué après deux ans de pandémie, est également malade du coronavirus, mais pas seulement. En l'Île-de-France, le seuil épidémique de la grippe saisonnière a été franchi durant cette dernière semaine de l'année 2021.

À écouter également dans ce journal

Moselle - Une femme et son enfant de trois ans ont été blessés par plusieurs coups de feu ce vendredi 31 décembre après-midi, dans un salon de coiffure de la ville d'Algrange. L'auteur des tirs serait le père de l'enfant, touché à la tête. 

Coronavirus - Alors qu'Omicron ne cesse de progresser, Israël a commencé, vendredi 31 décembre, à administrer une 4e dose de vaccin contre le coronavirus. Pour l'heure cette nouvelle injection concerne des personnes immunodéprimées.

Voeux - Le président de la République, Emmanuel Macron, doit s'exprimer ce 31 décembre pour les derniers vœux de son quinquennat. Une prise de parole à suivre sur RTL, alors que plusieurs candidats à la présidentielle se sont exprimées avant cette fin d'année 2021.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/