1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 12h30 - Manifestation des soignants : ce que l'on sait de l'interpellation d'une infirmière
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Manifestation des soignants : ce que l'on sait de l'interpellation d'une infirmière

Les images de l'interpellation brutale d'une infirmière en marge de la manifestation des soignants, qui s'est déroulée mardi 16 juin, ont fait polémique.

Une infirmière interpellée par les forces de l'ordre en marge de la manifestations des soignants, à Paris, le 16 juin.
Une infirmière interpellée par les forces de l'ordre en marge de la manifestations des soignants, à Paris, le 16 juin.
Crédit : Estelle Ruiz / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
RTL Midi du 17 juin 2020
22:28
Les infos de 12h30 - Manifestation des soignants : ce que l'on sait de l'interpellation d'une infirm
22:28
Christelle Rebière - édité par Bastien Hauguel

Une infirmière en blouse blanche a été arrêtée à l'issue de la manifestation des soignants mardi 16 juin près des Invalides, à Paris. On la voit réclamer à plusieurs reprises de la ventoline car elle souffre d'asthme, alors que plusieurs policiers la maintiennent au sol. Cette femme d'une cinquantaine d'années est toujours en garde à vue pour outrage et jets de projectiles. Que s'est-il passé exactement ?

Des images captées en amont de l'interpellation montrent cette infirmière en train de jeter des projectiles et faire des doigts d'honneur en direction des forces de l'ordre. Dans la foulée, plusieurs policiers procèdent à son arrestation. Ils l'extraient de la foule en la traînant au sol par une anse de son sac à dos. Puis, alors qu'elle réclame sa ventoline, ils la maintiennent visage contre terre pendant plusieurs secondes. Lorsque qu'elle se relève, son front saigne. 

Les images ont choqué ses collègues de l'hôpital Paul-Brousse. "Ça fait trois mois qu'elle se bat pour sauver des gens. La réponse qui est faite c'est des gaz et des policiers qui lui sautent dessus", affirme Stéphane Chabana, délégué CGT au sein de l'établissement. "Même si on voit qu'elle jette des cailloux, c'est quand même quelqu'un de très respectueux." Cette infirmière est toujours entendue au commissariat du VIIe arrondissement. Un policier touché par l'un de ses projectiles compte déposer plainte.

À retrouver également dans ce journal

Consommation - L'inauguration du Lidl d'Orgeval, dans les Yvelines, a été reportée pour cause de cohue. Des centaines de personnes se sont rassemblées ce matin devant le supermarché, qui avait annoncé des consoles PS4 au prix de 95 euros. Certains étaient même présents durant la nuit. Les gendarmes sont intervenues pour disperser la foule.

À lire aussi

Déconfinement - Le nouveau protocole sanitaire pour les maisons de retraite médicalisées est attendu d'ici lundi prochain. Les pensionnaires ont été coupés des leurs pendant des semaines. Les visites sont toujours autorisées au compte-gouttes. A l'Ehpad Jacques Barat-Dupont de Sommedieue, dans la Meuse, la vigilance est toujours de mise.

Chine - Pékin se confine de nouveau à cause du coronavirus. Les deux aéroports de la capitale chinoise ont annulé plus d'un millier de vols après un rebond des cas de Covid-19 dans la ville. Le point dans ce journal sur l'avancée dans le monde des développements d'un vaccin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/