1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 12h30 - Assurance chômage : ce qui va changer
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Assurance chômage : ce qui va changer

Le gouvernement veut durcir les règles d'accès à l'assurance chômage. Celles-ci seront plus strictes quand le marché du travail se portera bien et plus généreuses quand le taux de chômage sera élevé.

Pôle emploi (illustration)
Pôle emploi (illustration)
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Les infos de 12h30 - Assurance chômage : que sait-on de la modification des règles ?
00:13:09
Le journal RTL du 21 novembre 2022
00:13:09
Martial You - édité par Baptiste Marin

Comme annoncé, le gouvernement modifie les règles de l'assurance chômage. Ce nouveau dispositif se découpe en deux périodes, une rouge et une verte. La période verte se met en place si le chômage baisse depuis 3 trimestres consécutifs et qu'on est sous les 9% de taux de chômage. Le marché de l'emploi est donc dynamique comme en ce moment et le gouvernement estime qu'il faut inciter les demandeurs d'emploi à saisir les opportunités.

La durée d'indemnisation est réduite. Aujourd'hui, elle est de 24 mois. Lors de cette période, elle baisse de 25% et votre durée d'indemnisation n'est plus que de 18 mois. Pour ceux qui ont entre 53 et 54 ans, on passe de 30 à 22 mois d'indemnisation. Pour les plus de 55 ans, elle passe de 36 à 27 mois. 

À l'inverse, la période rouge se met en place si le chômage est au-dessus de 9% ou s'il progresse de plus de 0,8% sur 3 mois. La situation se tend, les opportunités sont plus difficiles à trouver. La durée d'indemnisation est rétablie à 100%, 24,30 ou 36 mois en fonction de votre âge. 

400.000 offres d'emplois non pourvues

Le patronat est favorable mais les syndicats sont vent debout, puisque vous risquez uniquement de perdre. En période difficile, c'est le système actuel et dès que ça s'améliore, votre durée d'indemnisation est raccourcie. C'est ce qui va s'appliquer au 1er février où on va commencer par une période de réduction de la durée d'indemnisation. 

À lire aussi

Les syndicats estiment qu'il aurait fallu prendre en compte tous les freins qui empêchent parfois de reprendre un emploi, comme un temps partiel qui suspend vos droits, des coûts de transports ou la garde des enfants. 

Le gouvernement, de son côté, vise le plein emploi, c'est-à-dire 5% de chômage contre 7,4% aujourd'hui. Il estime qu'il n'est pas normal d'avoir 400.000 offres d'emplois non pourvues en ce moment et 3 millions de chômeurs. Le ministre du Travail Olivier Dussopt espère 100 à 150.000 retours à l'emploi en plus l'an prochain grâce à ce dispositif.

À écouter également dans ce journal

Meurtre de Vanesa - Les camarades de l'adolescente de 14 ans, violée puis tuée, étaient de retour en classe lundi 21 novembre. Une cellule psychologique a été ouverte pour aider les collégiens à affronter le drame. 

Politique - Trois candidats à la présidence des Républicains s'affrontent ce soir lors d'un débat. Eric Ciotti, Bruno Retailleau et Aurélien Pradié vont jouer leur partition à fond. 

Petite enfance - Dès le mois de janvier, de nouvelles maladies seront dépistées dès la maternité chez les bébés. L'idée est de traquer des affections graves et rares avant les premiers signes. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.