1 min de lecture Écologie

Les dons pour l'écologie en forte hausse en France

Selon une enquête Odoxa, jamais les Français n’ont donné autant d’argent pour la protection de la nature. Un signe supplémentaire de l’intérêt pour les questions d’environnement.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Les dons pour l'écologie en forte hausse en France Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Nicolas Barreiro

En 2019, on préfère sauver les baleines que donner pour le patrimoine. Les chiffres révélés par le journal le Parisien sont assez frappants. Les cagnottes pour la protection de l'environnement ont gagné 6 points par rapport à l'année dernière, et 4 points pour celles en faveur de la protection des animaux.  

Ce qui est intéressant, c’est que l’on n'est plus du tout dans la passion du chat et du chien qui donne la patte. Non, une des associations qui a bénéficié de la générosité des Français, c’est L214. Ils sont de plus en plus nombreux à soutenir ceux qui, avec virulence, dénoncent les mauvais traitements dans les abattoirs en diffusant des vidéos qui font faire des cauchemars au clown du film Ça.

De 10.000 adhérents donateurs en 2010, L214 est passé à 37.000. Même chose au WWF avec des dons qui ont grimpé de 10% en un an, le panda est un animal menacé qui a beau compte en banque, un vrai contraste.

Une manière d'agir sans baisser les bras

Les Français sont devenus très généreux dans ce domaine, parce que c'est concret. Il s'agit d'une manière d’agir sans baisser les bras face à l’inéluctable, l’Amazonie qui brûle, des ours à l’agonie, des réfugiés climatiques...

À lire aussi
Dans les camps d'entrainement des militants d'Extreme Rebellion manifestations
VIDÉO - Extinction Rebellion : immersion dans un camp d'entrainement de militants

En fait, cela confirme le sondage RTL début septembre, montrant que 72% des Français s’intéressaient d’avantage à l’environnement et surtout les moins de trente ans. Ce sont eux qui donnent le plus pour la cause environnementale, ils investissent pour leur futur, on se demande bien ce qui les inquiète.

Cette générosité s'inscrit dans une baisse générale des dons. En 2019, 225 euros par personne soit 21 euros de moins. L’environnement est derrière les causes médicales mais loin devant l’aide aux pays en voie de développement. Or, le combat pour la planète passe par ces pays aux économies précaires. Mieux ils se portent, plus ils seront armés contre le réchauffement climatique. Être écolo-sensible, c’est bien, ce n’est pas grave mais l’émotion ne fait pas tout.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Don Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants