1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les conseils de Mac Lesggy pour réduire sa consommation de sucre
3 min de lecture

Les conseils de Mac Lesggy pour réduire sa consommation de sucre

Le sucre est très souvent pointé du doigt pour les soucis de santé qu'il cause. Pourtant, il est conseillé pour son apport en énergie.

Des morceaux de sucre (illustration)
Des morceaux de sucre (illustration)
Crédit : AFP / Mychèle Daniau
Les conseils de Mac Lesggy pour réduire sa consommation de sucre
00:04:02
Les conseils de Mac Lesggy pour réduire sa consommation de sucre
00:04:02
Mac Lesggy - édité par Thibault Nadal

Souvent critiqué, l'excès du sucre provoque, il est vrai, le surpoids, l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, ou encore les cancers. Mais en même temps, le sucre apporte l’énergie dont notre corps a besoin. Les nutritionnistes recommandent donc que la moitié de cette énergie proviennent du sucre justement, donc on ne peut pas s’en passer. 

Cela peut paraitre contradictoire, mais il faut entrer dans le détail. Il y a sucre et sucre. Au sens large, les sucres ce sont les glucides. Il y a en a une infinité. Cela va des molécules de très grande taille à des molécules toutes petites. Pour les sucres de très grande taille, comme de longs colliers de perles, vous avez l’amidon, celui des pommes de terre, du blé ou du riz crus. Dans ceux de très petite taille, l’équivalent d’une perle du collier, vous avez le glucose, le fructose des fruits. Et enfin, le sucre un peu plus gros, l’équivalent de deux perles accrochées l’une à l’autre, vous avez le saccharose, le sucre en poudre ou le lactose du lait.

Dans tous ces sucres, certains sont inutiles, d’autres sont indispensables parce qu’ils nous fournissent de l’énergie, mais aussi parce qu’ils sont inclus dans des aliments qui nous apportent en même temps des nutriments intéressants. 

Quels sont les sucres utiles et inutiles ?

Le plus inutile des sucres, c'est incontestablement le saccharose, c’est-à-dire le sucre que l’on a mis ou que l’on rajoute nous-mêmes à nos aliments et à nos boissons, que l'on retrouve dans les sodas, les yaourts, les biscuits, etc. Ce sucre-là n'amène à rien, sauf du plaisir pour les gourmands, mais que l’on paie en effets néfastes sur la santé. Moins on en mange, mieux on se porte.

À lire aussi

En revanche, le sucre le plus utile, c'est l'amidon. Il s'agit d'un long collier de perles que notre corps met longtemps à couper et à digérer, ce qui évite les pointes de sucre dans le sang qui fatigue notre organisme. Cet amidon, on le trouve dans les légumineuses, lentilles, haricots, dans les tubercules comme les patates douces, le quinoa, le riz si on ne le fait pas trop cuire, etc. Ce sont d’excellentes sources d’énergies

Entre les deux, c’est là que les choses se compliquent, car un même sucre peut-être plus ou moins bon pour votre corps. Vous prenez un jus de pomme. Le sucre, le fructose qu’il contient va passer directement dans votre sang et provoquer ce pic de sucre, celui qu’on cherche à éviter. Mais si vous mangez une pomme, ce même sucre qui, cette fois-ci est lié aux fibres, aux antioxydants et à d’autres nutriments, dans la pulpe du fruit, va mettre beaucoup plus de temps à être digéré et à passer dans l’organisme. Croquer une pomme bien sucrée, c’est bon pour la santé. Le sucre, c’est une question de contexte.

Deux règles simples à appliquer pour choisir le bon sucre

Pour diminuer les sucres les plus néfastes pour l’organisme, sans les éliminer, deux règles simples recommandées par des nutritionnistes sont à appliquer. 

La première c’est d’essayer de se déshabituer du goût sucré. En dehors du goût sucré naturel des fruits que l’on mangera entier, de préférence, il faut dire adieu aux boissons sucrées, pâtisseries, biscuits, céréales sucrées, etc. Pour cela, une excellente technique consiste à prendre un petit-déjeuner salé plutôt que sucré.

La deuxième règle concerne tous les aliments riches en sucre qu’on ne sent pas : pâtes ou riz très cuits, pommes de terre cuites bien sûr. Tout cela on les fait moins cuire, car plus on cuit, plus on casse l’amidon, donc il faut privilégier les pommes de terre vapeur et pas en purée ou en frites, les pâtes al dente, etc.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/