1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les actualités de 6h30 - Réforme du bac : des enseignants en grève à Toulouse
1 min de lecture

Les actualités de 6h30 - Réforme du bac : des enseignants en grève à Toulouse

La fonction de professeur principal dans les collèges et lycées est sur le point d'évoluer avec la réforme du bac. À Toulouse, 150 enseignants de l'Académie de Haute-Garonne refusent désormais ce rôle de référent des élèves.

Jean-Michel Blanquer, le 31 août 2018
Jean-Michel Blanquer, le 31 août 2018
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les actualités de 6h30 - Réforme du bac : des enseignants en grève à Toulouse
09:17
Les actualités de 6h30 - Réforme du bac : des enseignants en grève à Toulouse
09:12
Patrick Tejero & Joanna Wadel

Le changement majeur qui va s'opérer pour ces hommes et femmes volontaires, moyennant une prime d'environ 150 euros, ne les avantage pas. Car ils devront désormais conseiller les élèves sur les spécialités qu'ils doivent choisir en fin de Seconde, une responsabilité que certains refusent d'assumer. 

Comme à Toulouse, où les professeurs d'un lycée sont formellement opposés à la réforme. Myriam, professeure principale de seconde (PP), porte un brassard "PP démissionnaire, non à la réforme Blanquer", elle détaille la grève administrative qu'elle organise avec ses collègues : "On ne remplit plus les appréciations sur les bulletins, on ne distribue plus les papiers et surtout on ne fait plus d'accompagnement personnalisé lié à la réforme.". 

Cette résistance symbolique ferait pourtant perdre aux enseignants leur indemnité de professeur principal, soit 120 à 160 euros par mois. Jean, un professeur de mathématiques, précise quant à lui qu'il ne souhaite pas "participer à cette mascarade et désorienter les élèves", craignant que les lycéens, mal orientés, fassent porter la responsabilité à leurs professeurs.

À écouter également dans ce journal

Glyphosate - Didier Guillaume, le Ministre de l'Agriculture, a nuancé la promesse d'Emmanuel Macron sur la sortie totale du glyphosate d'ici 2022. Une déclaration qui a semé le trouble chez les défenseurs de l'environnement hier matin. Le gouvernement serait-il en train de faire machine arrière ?

À écouter aussi

"Gilets jaunes" - 70.000 personnes sont au chômage partiel en raison du mouvement. C'est 10.000 de plus en un mois. Information du quotidien L'Opinion ce matin. L'immense majorité, 93% des demandes adressées à l'administration sont le fait des PME, principalement des commerces.

Un procès historique s'ouvre aujourd'hui à Madrid. La Cour Suprême espagnole va juger 12 dirigeants indépendantistes pour la tentative de sécession de la Catalogne il y a un an et demi. Un grand absent : Carles Puigdemont, a trouvé refuge en Belgique. Son ancien bras droit risque 25 ans de prison.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/