1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les actualités de 18h - Ascoval : la reprise par Altifort compromise
1 min de lecture

Les actualités de 18h - Ascoval : la reprise par Altifort compromise

C'est la désillusion pour les salariés de l'aciérie Ascoval dans le Nord. Altifort n'a pas les fonds pour la reprise de l'entreprise.

Des salariés de l'aciérie Ascoval à Saint-Saulve le 19 décembre 2018
Des salariés de l'aciérie Ascoval à Saint-Saulve le 19 décembre 2018
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Les actualités de 18h - Ascoval : la reprise par Altifort compromise
00:20:38
Les actualités de 18h - Ascoval : la reprise par Altifort compromise
00:20:43
Thomas Pierre & AFP

Coup de tonnerre pour Ascoval. La reprise avait été validée par la justice. Altifort devait, théoriquement, mettre 35 millions d'euros sur la table, en plus des 47 millions d'euros de fonds publics. Mais l'entreprise l'a admis ce jeudi 21 février : elle n'a pas l'argent, elle n'a pas obtenu de financement.

Conséquence, Bercy a piqué une grosse colère. "En l'espèce, Altifort a trompé tout le monde", dit le ministère de l'Économie. Cette reprise devait sauver 280 emplois. À Saint-Saulve, près de Valenciennes, c'est la consternation. 

"On est dépités ! On nous avait promis monts et merveilles (...) et au final on aura rien. C'est même plus de la colère, c'est du dépit. Altifort nous l'a fait à l'envers, en réalité il n'y a rien, rien de concret", a lâché devant l'usine Vincent, 51 ans, agent de maintenance. "Je ne sais pas ce qu'on va devenir maintenant", a-t-il ajouté. Le tribunal de Strasbourg examinera de nouveau le plan de reprise le 27 février. 

À écouter également dans ce journal :

Daech - Il était la voix française de l'Etat Islamique. Le jihadiste Fabien Clain a vraisemblablement été tué mercredi 20 février, en Syrie. par une frappe de la coalition internationale, à Baghouz, le dernier bastion de Daech. Son frère, Jean-Michel, est grièvement blessé.

Sommet - Devant les 190 prélats rassemblés au Vatican, le Pape François a immédiatement donné le ton: "Le peuple de Dieu nous regarde et attend de nous non pas de simples condamnations mais des mesures concrètes et efficaces".

"Espèce de sioniste" - L'homme qui a insulté le philosophe Alain Finkielkraut samedi 16 février à Paris est convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris le 22 mai pour y être jugé.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.