1 min de lecture Environnement

Les abeilles victimes du virus de "l'aile déformée"

Une étude scientifique vient de dévoiler une nouvelle cause de mortalité dans les ruches.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Les abeilles victimes du virus de "l'aile déformée" Crédit Image : AUSLOOS/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Les abeilles naissent avec des ailes cabossées ou toutes petites. Des chercheurs scientifiques anglais de la Royal Society ont réussi à installer sur certaines de ces abeilles de minuscules émetteurs pour comprendre les conséquences du virus. D'abord, celles qui ont les ailes déformées commencent à butiner plus jeunes. Elles se fatiguent plus et meurent plus vite. Le virus les rend aussi amnésiques : elles ne se souviennent plus du chemin pour rentrer à la ruche.

Selon ces scientifiques, dans certains pays du monde, trois-quarts des colonies seraient touchées. C'est à cause des hommes. À force de transporter les ruches par camion sur des centaines de kilomètres pour polliniser les cultures, les apiculteurs propagent le virus. L'étude préconise de limiter désormais le transport de ruches dans les régions encore indemnes. L'Europe serait le continent le plus touché, puis les États-Unis. Les abeilles déjà menacées par les pesticides qui les empoisonnent et par le frelon asiatique qui les mangent, continuent inexorablement de disparaître.

Trouver des solutions d'urgence

Le coût a été chiffré par les Nations-unies à 150 milliards d'euros s'il n'y avait plus d'abeilles du tout. La production de fruits baisserait de 20% ; celle de cacao et de café, de 40%. D'où l'urgence de trouver des solutions. Comme créer des abeilles super résistantes. Un  programme de recherche  est en cours dans le sud de la France à partir d'espèces locales plus robustes. Autre projet (mais ça c'est beaucoup moins bucolique) : fabriquer des abeilles robots, de minuscules drones capables de remplacer les insectes pour polliniser la nature.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Abeilles Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants