2 min de lecture Religions

"Le voile n'est pas islamique" mais "islamiste" selon Mohamed Sifaoui

INVITÉ RTL - Mohamed Sifaoui, auteur de ""Taqiyya! Comment les Frères musulmans veulent infiltrer la France", estime que les Frères musulmans "ont réussi à mettre une chape de plomb sur la démocratie" et à renégocier des valeurs "acquises".

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
"Le voile n'est pas islamique" mais "islamiste" selon Mohamed Sifaoui Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Paul Turban

La FCPE a suscité la polémique en publiant une affiche sur laquelle apparaît une femme voilée avec la mention "Oui, je vais en sortie scolaire, et alors ?". Auteur du livre Taqiyya! Comment les Frères musulmans veulent infiltrer la France, le journaliste Mohamed Sifaoui estime sur RTL qu'il s'agit pour les Frères musulmans d'une "victoire sémantique et culturelle".

"Le voile, ce n'est pas n'importe quel accoutrement", explique le spécialiste des mouvements intégristes. Le voile n'est pas islamique. Le voile est islamiste. Ils ont réussi à mettre une chape de plomb sur la démocratie, à atrophier la démocratie avec ce concept intellectuel d'islamophobie, qui n'existe pas en vérité. Il existe un raciste anti-musulmans, mais il n'y a pas un racisme contre des idées religieuses, quand bien même elles seraient inspirées du Coran. Nous avons, en démocratie, le droit de critiquer le texte religieux quel qu'il soit."

Les Frères musulmans, organisation née en Égypte en 1928, se sont implantés en Europe à partir des années 1950-1960. "Ils ont créé des ramifications avec des financements saoudiens dès 1962, explique Mohamed Sifaoui. Ils ont pu étendre leur toile d'araignée, et faire en sorte que, contrairement aux réseaux jihadistes, ils puissent gagner de l'influence à travers la prédication, à travers le prosélytisme, la ré-islamisation des communautés musulmanes en Europe."

Vers une percée de l'islamisme aux municipales ?

Selon le journaliste, "un agent des Frères musulmans fait en sorte d'introduire dans l'esprit des musulmans une idée toute simple : les convictions personnelles supplantent les lois, les règles et les usages de la République en toute circonstance. L'objectif n'est pas tant d'islamiser la France que de prendre le pouvoir au sein de la communauté musulmane pour pouvoir peser face aux pouvoirs publics et imposer un certain nombre de choix sociétaux."

À lire aussi
La façade d'une école, le 2 septembre 2019 près de Lille. laïcité
Signes religieux à l'école : ce que dit la loi

"Les Frères musulmans ont commis des attentats quotidiens réguliers contre les valeurs universelles et les valeurs de la République s'agissant de la France, s'inquiète le journaliste. Le fait qu'on se remette à discuter de la laïcité, de l'égalité homme-femme, des droits des minorités religieuses et sexuelles, etc., tout ça fait que la société a été travaillée, perturbée, et qu'on se retrouve à négocier des choses qui sont acquises dans la société française."

Si bien que pour Mohamed Sifaoui, les Frères musulmans pourraient faire une percée aux élections municipales. "Nous savons qu'il y a quelques listes dans lesquelles certains islamistes sont déjà présents, explique-t-il. Et il y a fort à parier qu'à l'est du pays ou en Île-de-France, des communes tombent dans l'escarcelle des Frères musulmans. C'est-à-dire que des maires affiliés à la pensée des Frères musulmans pourraient être élus dans des ghettos ethno-religieux où ils ont énormément travaillé la société".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Islam Islamisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants