3 min de lecture Jacques Chirac

Le journal de 7h : les proches de Jacques Chirac décrivent un homme très affaibli, au moral considérablement atteint

REPLAY - L'ancien chef de l'État, souffrant d'une infection pulmonaire, a été rapatrié d'urgence du Maroc, le 18 septembre, pour être hospitalisé à Paris.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h : les proches de Jacques Chirac décrivent un homme très affaibli, au moral considérablement atteint Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission

Rapatrié d'urgence du Maroc le 18 septembre, Jacques Chirac est toujours hospitalisé ce matin. L'inquiétude est forte puisque une infection pulmonaire, est toujours potentiellement très grave chez les personnes âgées. On sait que Jacques Chirac a passé la nuit à l'hôpital et qu'il devrait y rester encore plusieurs jours. Il souffre officiellement d'une infection pulmonaire, susceptible de dégénérer en embolie. Depuis hier, aucun nouveau bulletin de santé n'a été publié et les rares nouvelles qui nous parviennent de ses proches font état d'un homme très affaibli, très amaigri, avec un moral considérablement atteint.

Ce n'est pas la première fois que Jacques Chirac est hospitalisé et à chaque fois, les rumeurs les plus alarmantes circulent sur son état de santé qu'on sait fragile depuis 2005 et son accident vasculaire cérébral. À l'époque, il est encore président de la République, et même si les communiqués officiels se veulent rassurants, cette alerte marque pour lui le début des ennuis de santé. En 2008, il se fait poser un pacemaker et en 2011, un rapport médical diagnostique une anoso-gnosie, l'un des symptômes de la maladie d'Alzheimer. Intervention rénale en 2013, violente crise de goutte l'année suivante... c'est d'ailleurs à ce moment-là que Bernadette Chirac décide que son mari ne s'exprimera plus en public.

Depuis des années maintenant, tous ses visiteurs décrivent effectivement des troubles de la mémoire, des problèmes de surdité. Jacques Chirac, qui se déplace désormais en fauteuil roulant, avait déjà été admis l'hiver dernier à la Pitié-Salpêtrière. Quinze jours d'hospitalisation pour un affaiblissement général. La mort de sa fille aînée, Laurence, en avril dernier a profondément affecté l'ancien Président, selon ses proches.

À écouter également dans ce journal

- C'est donc un jeu stupide qui a mobilisé les forces de l'ordre samedi 17 septembre dans le quartier des Halles à Paris. Deux adolescents de 16 et 17 ans affirment avoir appelé les policiers pour faire le buzz. Pour appuyer leurs dires, ils diffusent un enregistrement de leur conversation au téléphone avec des officiers de police. "On savait que l'église ça allait marcher", affirme l'un d'eux. 

À lire aussi
Alain Juppé, le 14 septembre 2020 Alain Juppé
Alain Juppé sur RTL : "Jacques Chirac était mon mentor en politique"

- En détention provisoire à Lyon pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste", Farida Bekhaled, 36 ans et fichée S, pourrait très vraisemblablement être remise en liberté ce lundi 19 septembre. La faute à un fax, qui n'est jamais arrivé à destination.

- Cinq personnes ont été interpellées à New York au lendemain de l'explosion dans le centre de la ville qui a fait 29 blessés. Le bureau du FBI de New York a indiqué, sur son compte Twitter, avoir arrêté un véhicule en lien avec l'enquête, mais n'a pas confirmé d'arrestations et assuré que "personne (n'avait) été inculpé".

- Une cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme a lieu ce lundi aux Invalides à Paris. Les noms des 230 victimes des terroristes seront égrenés et François Hollande doit prononcer un discours. 

Le gouvernement envisage d'augmenter la rémunération des buralistes pour compenser l'arrivée du paquet neutre

- Le procès des émeutes de Moirans débute ce lundi. Douze personnes soupçonnées d'avoir participé aux débordements vont comparaître devant le tribunal de Grenoble. 

- Le parti conservateur d’Angela Merkel, la CDU, a enregistré dimanche le pire résultat de son histoire pour des élections régionales à Berlin, tandis que le parti anti-immigration, l'AFD, a réalisé une percée.

L'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais ne sont pas arrivés à se départager (0-0) dimanche 18 septembre, en clôture de la 5e journée de Ligue 1.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jacques Chirac Santé Bernadette Chirac
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants