2 min de lecture ETA

Le journal de 18h : ETA fournit à la France une liste de caches d'armes

REPLAY - ETA avait renoncé à la lutte armée en 2011, mais reste classée comme "organisation terroriste" par l'Union européenne.

Un micro RTL
Un micro RTL Crédit : RTL
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et La rédaction numérique de RTL

C'est un geste historique. L'organisation terroriste basque espagnole ETA, qui avait annoncé son "désarmement total" pour ce samedi 8 avril, a remis aux autorités françaises, via des intermédiaires, une liste de caches d'armes. L'organisation a fourni une première liste recensant douze caches d'armes et d'explosifs, ramenée ensuite à huit. Elles constitueraient ce qu'il reste de l'arsenal d'ETA et sont situées dans le départements des Pyrénées-Atlantiques.

La Commission internationale de vérification (CIV), une structure indépendante qui oeuvre depuis des années à la résolution du conflit basque, mais n'est reconnue ni par Madrid, ni par Paris, a "fourni aux autorités françaises une liste de caches d'armes", a confirmé samedi 8 avril la CIV au cours d'une conférence de presse à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Elle a reçu cette liste de la main des "artisans de la paix", une structure issue de la société civile française, a précisé son porte-parole, le Srilankais Ram Manikkalingam, professeur en sciences politiques à l'Université d'Amsterdam (Pays-Bas).

À écouter également dans ce journal :

- Suède : 24 heures après l'attentat au camion bélier qui a fait quatre morts et 15 blessés, un ressortissant Ouzbek de 39 ans, connu des services de renseignements, se trouve toujours en garde à vue.

Présidentielle : la salle où Marine Le Pen devait donner un meeting samedi après-midi à Ajaccio a été évacuée après que des manifestants en ont été exclus, entraînant des échanges de coups et l'usage de gaz lacrymogène. 

À lire aussi
ETA
Belgique : une ancienne membre d'ETA extradée vers l'Espagne

- Guyane :  un commissaire de police ayant été "sérieusement blessé" lors d'une manifestation qui a dégénéré dans la nuit de vendredi à samedi 8 avril à Cayenne, devant la préfecture.

- Paris : Quelque 150 prostituées ont manifesté samedi dans la capitale à l'occasion du premier anniversaire de la loi pénalisant les clients pour dénoncer la dégradation de leur condition de vie et de travail et réclamer l'abrogation du texte. 

- Tennis : la France s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Davis en battant la Grande-Bretagne 3 à 0 grâce à la victoire du double Nicolas Mahut et Julien Benneteau contre Jamie Murray et Dominic Inglot en quatre sets 7-6 (9/7), 5-7, 7-5, 7-5, à Rouen. 

- Formule 1 : Lewis Hamilton a beau être "fan" de Sebastian Vettel, il ne lui fera aucun cadeau dans la bagarre qui promet de les opposer en 2017. Le Britannique l'a rappelé samedi 8 avril en s'offrant devant l'Allemand la pole position au Grand Prix de Chine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
ETA Armes France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants