1 min de lecture Bernard Cazeneuve

Le journal de 18h : Bernard Cazeneuve convoque l'ambassadeur de Belgique

REPLAY - Des policiers français ont interpellé des policiers belges qui venaient de ramener treize migrants du côté français de la frontière franco-belge.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 18h : Bernard Cazeneuve convoque l'ambassadeur de Belgique Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Officiellement, il n'y pas d'incident diplomatique, mais les relations se sont quelque peu tendues entre Paris et Bruxelles. Mardi 20 septembre au soir, des policiers français ont interpellé des policiers belges qui venaient de ramener treize migrants du côté français de la frontière avec la Belgique. D'après leur déclaration au poste de police, ils auraient passé la frontière par inadvertance en voulant raccompagner les migrants de là où ils venaient.

Ce jeudi 22 septembre, Bernard Cazeneuve a convoqué l'ambassadeur de Belgique pour lui demander des explications. De leurs côtés, les agents belges affirment qu'il s'agit d'une procédure courante des deux côtés de la frontière. D'après un porte-parole du syndicat unité SGP police FO, il est possible que les policiers belges aient souhaité ramener les migrants en France pour qu'ils aillent à Calais et non pas à Zeebruges.

À écouter également dans ce journal

- Un ressortissant algérien de 42 ans, ancien membre du GIA, a été localisé en Suisse après s’être enfui début septembre du domicile où il était assigné à résidence en Mayenne.

- La garde à vue de l'animateur Jean-Marc Morandini a été prolongé ce jeudi 22 septembre dans le cadre de l'enquête pour "corruption de mineurs". Le parquet de Paris avait ouvert deux enquêtes préliminaires distinctes, l'une pour "harcèlement sexuel" au sujet des castings, l'autre sur des soupçons de "corruption de mineurs".

À lire aussi
faits divers
INFO RTL - Roubaix : une femme de 35 ans accuse un policier de viol

- Trois condamnations allant jusqu'à 14 mois de prison ferme ont été prononcées au tribunal de Grenoble après les émeutes près de la prison de Moirans dans l'Isère. Une centaine de gens du voyage avaient bloqué des routes et incendié des voitures en octobre dernier pour réclamer la libération de l'un des leurs incarcéré, afin qu'il puisse assister aux obsèques d'un proche.

- Le président du Conseil général de Corrèze Pascal Coste a appelé ses agents à faire grève ce jeudi 22 septembre, pour protester contre le désengagement financier de l'État.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bernard Cazeneuve Diplomatie France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants