1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 18h : après Irma, l'ouragan José arrive à St-Barthélemy et St-Martin
2 min de lecture

Le journal de 18h : après Irma, l'ouragan José arrive à St-Barthélemy et St-Martin

REPLAY - Les habitants de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, traumatisés par le passage d'Irma, s'apprêtent désormais à essuyer l'ouragan José.

L'ouragan Irma (au centre) et l'ouragan José (à droite) le 6 septembre.
L'ouragan Irma (au centre) et l'ouragan José (à droite) le 6 septembre.
Le journal de 18h : après Irma, l'ouragan José arrive à St-Barthélemy et St-Martin
17:39
micro generique
La rédaction de RTL

Nouvelles heures d'angoisse aux Antilles. L'ouragan José s'apprête à déferler à une centaine de kilomètres au large de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Moins puissant qu'Irma, mais il va souffler dans un paysage déjà dévasté. C'est le principal danger que représente José, quelques heures avant son arrivée à proximité des deux îles françaises.

Des rafales pouvant aller jusqu'à 150 km/h sont annoncées, ainsi qu'une houle de 6 à 8 mètres. "Le vent commence sérieusement à souffler, même en Guadeloupe. Cela devrait être très difficile parce que pour la plupart, les maisons sont abîmées ou complètement effondrées dans la majorité des cas", rapporte Julien Fautrat, envoyé spécial de RTL présent sur place, qui rappelle que l'alerte maximum aux ouragans vient d'être enclenchée dans la région.

Provisoirement redescendu en catégorie 3, l'ouragan Irma continue quant à lui sa route vers la Floride et devrait à nouveau se renforcer. 6,3 millions de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer l'État américain.

Le gouvernement français est pointé du doigt par les habitants des deux îles sinistrées, mais également par Marine Le Pen, qui dénonce le manque de moyens déployés à Saint-Martin et Saint-Barthélemy et l'absence d'anticipation des autorités.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

- Marine Le Pen a effectué sa rentrée ce samedi à Brachay (Haute-Marne), comme depuis 5 ans. Ambiance fête de village pour ce rendez-vous dans lequel le sujet des dissensions au sein du parti n'ont été que très peu abordées.

- Des salariés de GM&S manifestent à Guéret pour dénoncer la suppression de 156 emplois sur 276, après le rachat par l'emboutisseur GMD.

- Autre manifestation du jour, celle des opposants aux vaccins obligatoires. Plusieurs centaines de personnes étaient cet après-midi devant le ministère de la Santé, à Paris.

- Le Festival du livre sur la place de Nancy, premier grand rendez-vous littéraire de la saison, s'est ouvert ce vendredi 8 septembre. L'an dernier, 175.000 visiteurs avaient fait le déplacement.

- Côté foot, la cinquième journée de Ligue 1 est riche en rebondissements.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/