3 min de lecture Le journal

Le journal de 18h : à Strasbourg, Marine Le Pen traite Hollande de "vice-chancelier" de Merkel

REPLAY - Les dirigeants allemand et français se sont exprimés ensemble ce mercredi devant les eurodéputés.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 18h : à Strasbourg, Marine Le Pen traite Hollande de "vice-chancelier" de Merkel Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet et Marc-Olivier Fogiel

Pour la deuxième fois de l'histoire, le couple franco-allemand a parlé ce mercredi 7 octobre d'une même voix devant les députés européens à Strasbourg, livrant un vibrant appel à l'unité de l'UE face aux crises, comme celle l'afflux de réfugiés en Europe. Un discours qui n'a visiblement pas séduit Marine Le Pen. "Merci Madame Merkel de venir avec votre vice-chancelier, administrateur de la province France. Monsieur le vice-chancelier, j'aurais aimé vous appeler président mais vous n'exercez pas" a déclaré l'eurodéputée Front national avant de critiquer le "geste irresponsable" de la dirigeante allemande d'accueillir des migrants.

La réponse de François Hollande s'est voulu cinglante : "La seule voie possible pour celles et ceux qui ne sont pas convaincus de l'Europe c'est de sortir de l'Europe (...), de l'euro, de Schengen, et même si vous pouvez, de sortir de la démocratie. Parfois en vous entendant je me pose la question : est-ce que vous voulez participer à un espace commun?"

À écouter également dans ce journal

- L'armée russe bombarde massivement depuis une semaine rebelles modérés, groupes islamistes et jihadistes de Daesh en Syrie, une stratégie qui vise à préparer une offensive terrestre des soldats de Bachar al-Assad.

À lire aussi
Une femme passe devant un magasin C&A (illustration) société
Les actualités de 22h : C&A pourrait fermer 14 magasins, 120 postes menacés

- Une hôtesse de l'air d'une compagnie aérienne de la péninsule arabique se prostituait en plein vol, facturant ses "services" jusqu'à plus de 2.000 euros. Surprise dans les toilettes en flagrant délit, elle a été renvoyée.

Le nombre de morts sur les routes françaises a baissé de 17,4% en septembre, avec 262 personnes tuées, soit 55 de moins qu'au même mois de 2014.

- Une vengeance qui coûte chère. Un homme de 39 ans a été condamné mardi en appel à Metz à deux ans de prison ferme pour avoir diffusé sur internet des photos intimes de son ex-femme.

-Une peine de 30 mois de prison avec sursis, 75.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction des droits civils et civiques a été requise mercredi à l'encontre de Claude Guéant, ex-bras droit de Nicolas Sarkozy, au procès des primes en liquide du ministère de l'Intérieur.

-Les salariés du Sephora Champs-Élysée ont approuvé à plus de 96% un accord sur le travail de nuit lors d'un référendum organisé par la direction. Cet accord sur le "travail de soirée" prévoit notamment une majoration de 100% des heures travaillées entre 21h00 et minuit, sur la base du volontariat.

- La Commission nationale d'investiture (CNI) du parti Les Républicains devait se réunir à 18h30 pour décider du sort de Nadine Morano, qui devrait se voir retirer son investiture, sauf si elle s'excuse pour ses propos sur la "race blanche", comme le lui demande Nicolas Sarkozy.  

- Deux jours après les incidents chez Air France une enquête interne a permis d'identifier une dizaine de salariés comme impliqués dans ces violence.

- Le gouvernement lance mercredi une série de quatre spots télévisés dans lesquels quatre familles concernées témoignent pour sensibiliser l'opinion sur le départ de jeunes Français partis faire le jihad en Syrie. Invité de RTL ce mercredi matin, Manuel Valls a précisé que près de 500 Français étaient partis en Syrie.

- Comme Christiane Taubira la veille, le Premier ministre a déclaré ce matin sur RTL que la législation sur les permissions de sortie de prison devrait "sans doute" être revue, après la fusillade en Seine-Saint-Denis dans laquelle un policier a été grièvement blessé par un braqueur en cavale et fiché. 

- La Poste poursuit sa conversion numérique. Désormais, les clients auront la possibilité de laisser un colis à leur facteur, en gérant l'opération en ligne.

- La Bourse de Paris a fini dans le vert ce mercredi à +0,14%.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780013201
Le journal de 18h : à Strasbourg, Marine Le Pen traite Hollande de "vice-chancelier" de Merkel
Le journal de 18h : à Strasbourg, Marine Le Pen traite Hollande de "vice-chancelier" de Merkel
REPLAY - Les dirigeants allemand et français se sont exprimés ensemble ce mercredi devant les eurodéputés.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-18h-a-strasbourg-marine-le-pen-traite-hollande-de-vice-chancelier-de-merkel-7780013201
2015-10-07 18:33:20
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7TBoC0X_jQEmb1TWTwKC_Q/330v220-2/online/image/2014/0610/7772519798_l-info-sur-rtl.jpg