1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 18h : à Aubervilliers, François Fillon demande à ses soutiens de ne jamais renoncer
3 min de lecture

Le journal de 18h : à Aubervilliers, François Fillon demande à ses soutiens de ne jamais renoncer

REPLAY - Le candidat LR s'exprimait samedi devant 1.500 personnes issues pour la plupart de la société civile.

François Fillon en meeting à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) le 4 mars 2017.
François Fillon en meeting à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) le 4 mars 2017.
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
RTL Soir Week End du 04 mars 2017
25:03
Philippe Robuchon & La rédaction numérique de RTL

Alors qu'il est attendu pour un grand rassemblement au Trocadéro à Paris le 5 mars, François Fillon fêtait ses 63 ans à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. Le candidat à l'élection présidentielle prononçait samedi un discours devant quelque 1.500 personnes de la société civile. "N'abdiquez pas, ne renoncez jamais", a lancé le candidat. "Votre engagement doit se poursuivre. La France a besoin de vous pour se réformer", a-t-il ajouté. Le candidat en a profité pour revenir sur quelques unes de ses propositions, indiquant notamment que sur le dossier des 39 heures, les augmentations de salaires devront se décider lors de grandes négociations. 

Pendant ce temps, son propre parti, Les Républicains, annonçait dans un communiqué la tenue le 6 mars d'un comité politique avancé de 24 heures, et ce afin d'évaluer la situation du candidat Fillon, alors que s’enchaînent les défections. François Baroin devrait représenter Nicolas Sarkozy auprès de ce comité. Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-François Copé devraient être présents. Selon un ancien ministre de droite, l'idée est de "débrancher" François Fillon mais en douceur, afin de "l'amener à se retirer tout seul pour ne pas brusquer son entourage".  

À écouter également dans ce journal :

- Campagne présidentielle frontiste : en meeting dans l'Aveyron ce 4 mars, Marine Le Pen a ironisé sur la situation de François Fillon. "Tout le monde expliquait que la primaire était le dernier chic de la vie politique, une évolution d'une incroyable modernité. François Fillon avait cette légitimité incroyable qui venait de 4 millions de personnes, et là ils veulent rappeler Juppé, celui qui a perdu ?", a-t-elle ainsi lancé à son assistance. "Ils font ce qu'il veulent après tout, ce n'est pas mon affaire, mais que font-ils de la démocratie ?", a interrogé la candidate.

- Robert Ménard : le maire de Béziers est au cœur d'une nouvelle polémique après son hommage au joueur de football décédé Raymond Kopa. L'édile, soutenu par le Front National, a évoqué, dans ses messages sur Twitter, la question de l'immigration, en faisant référence aux origines polonaises du joueur. Et a donc estimé que Raymond Kopa était le "symbole d'une immigration qui s'intégrait, qui choisissait la France et la francisation sans hésiter".

À lire aussi

- États-Unis : dans une salve de tweets envoyés le 4 mars au matin, le président Donald Trump accuse son prédécesseur Barack Obama de l'avoir mis sur écoute avant l'élection présidentielle du 8 novembre dernier. "C'est comme Nixon et le Watergate, un type mauvais et malade", a notamment écrit le Républicain. Son administration est toujours visée par de nouveaux rapports mettant en lumière les nombreux contacts entre les proches de Donald Trump et la diplomatie russe pendant la campagne.

- Asie : la tension monte encore entre la Malaisie et la Corée du Nord après l'affaire du meurtre dubeau-frère de Kim Jong-Un. Les autorités malaisiennes ont donné 48 heures à l'ambassadeur nord-coréen pour quitter le pays.

- Télévision : Jean-Chrisophe Averty est décédé le 4 mars 2017 à l'âge de 88 ans. Homme de télévision, il était réalisateur, producteur et musicien. Il est considéré dans le milieu comme l'un des pionniers de la télévision et a révolutionné le secteur dans les années 1960 et 1970, avec la création de pas moins de 500 émissions.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/