2 min de lecture L'heure du crime

Picasso : l'affaire du trésor à 60 millions d'euros

PODCAST - Durant 40 ans, un couple abritait dans son garage pour 60 millions d’euros d’œuvres de Pablo Picasso. Eux plaident le don, mais les héritiers n’y ont jamais cru...

Jean-Alphonse Richard L'heure du Crime Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
Picasso : l'affaire du trésor à 60 millions d'euros Crédit Image : BORIS HORVAT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Amandine Lemaire

Ce soir dans l'Heure du Crime, nous allons aller aux frontières de l'art et de la chronique judiciaire, avec ce qu'on pourrait appeler "le nouveau mystère Picasso". Une affaire qui depuis 10 ans alimente les rumeurs les plus folles et mobilise la justice. C’est l'histoire de 271 œuvres originales du plus grand artiste du 20e siècle, sorties comme par enchantement d'un garage de la Côte d'Azur. Un trésor à 60 millions d'euros !

"Un don des Picasso", va aussitôt affirmer un couple de retraités anonymes : les époux Le Guennec. Pierre Le Guennec était l'ancien électricien des Picasso, devenu homme à tout faire dans la villa de Mougins. Il aurait reçu ces créations inédites, en cadeau pour services rendus. 

Il y aura trois procès pour déterminer à qui appartiennent ces œuvres. Mais surtout savoir d'où elles viennent. Le mardi 19 novembre 2019, la Cour d'appel de Lyon tranche enfin dans cette saga judiciaire, dans laquelle même la plus haute juridiction française, la Cour de cassation, a été amenée à se prononcer. La Cour d'appel a confirmé les précédents jugements : la condamnation à deux ans de prison avec sursis de Pierre Le Guennec, 80 ans, et de son épouse Danielle, 76 ans.

Des questions toujours en suspens

Le couple a été condamné pour le recel de 271 œuvres de Pablo Picasso. La justice n'a pas cru au cadeau. Point final à cette affaire. Sauf que l'affaire a sans doute soulevé plus de questions que de réponses. Aujourd'hui encore, malgré leur condamnation, les Le Guennec continuent à nier tout vol, dissimulation ou recel de ces esquisses et dessins datés de 1900 à 1932.

À lire aussi
Le tribunal judiciaire de Bobigny l'heure du crime
Fabrice Da Silva, un coupable sur mesure ?

Si la justice n'a pas cru le couple Le Guennec, elle n'a pas non plus établi le vol. Alors d'où vient ce trésor qui dormait dans un garage ? Pourquoi a t-il fait refait surface ? D'autres personnages se cachent-ils derrière cette affaire qui lève aussi le voile sur les dernières années de Pablo Picasso, entre ombres et lumières ? 

Nos invités

Maître Jean-Jacques Neuer, avocat du fils du peintre Claude Ruiz-Picasso.
Maître Olivier de Baecque, avocat de Maya Widmaier Ruiz Picasso, fille du peintre
Julien Fautrat, journaliste-reporter à RTL.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
L'heure du crime Crime Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants