1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Le coronavirus, "une tragédie créatrice pour ceux qui ont survécu", estime Jean Viard

Le coronavirus, "une tragédie créatrice pour ceux qui ont survécu", estime Jean Viard

INVITÉ RTL - Le sociologue Jean Viard s'est exprimé au micro de RTL au sujet des espérances qui renaissent, en France, avec le retour progressif à une vie en société.

Les terrasses ont rouvert. Image d'illustration
Les terrasses ont rouvert. Image d'illustration
Crédit : Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Le Covid-19, "une tragédie créatrice pour ceux qui ont survécu", estime Jean Viard
06:29
Le Covid-19, "une tragédie créatrice pour ceux qui ont survécu", estime Jean Viard
06:29
Calvi-245x300
Yves Calvi
Animateur

Les Français vivent à l'heure de la "Covida", alliance entre Covid-19 et Movida. Le sociologue Jean Viard a publié un nouveau livre, le 21 mai : "La révolution que l'on attendait est arrivée". Invité de RTL ce vendredi 28 mai, il s'est exprimé au sujet des espérances qui renaissent, en France, avec le retour des beaux jours et l'ouverture des terrasses. 

Pour le spécialiste, l'occasion est parfaite pour reprendre espoir. "Nous avons besoin d'air, les affaires reprennent. C'est une tragédie qui a été créatrice pour ceux qui ont survécu", estime celui qui a remarqué que "beaucoup d'énergie s'est accumulée, il y a une envie de changer d'univers mental, car nous avons tous souffert et envie de vivre. [...] Surtout que l'on ne sait pas si une nouvelle vague nous attend l'an prochain".

Peut-on aller jusqu'à affirmer qu'une page de l'Histoire se tourne ? Jean Viard établit un parallèle entre les "grandes pandémies" et la "libération d'après guerre". Aujourd'hui, rappelle-t-il, "10% des Français disent vouloir changer de vie, autrement dit, de partenaire, de travail ou déménager". 

"Notre paysage politique est complètement détruit"

Cette volonté d'aller de l'avant pourrait-elle avoir des conséquences sur les élections régionales et présidentielles ? "Le bilan que l'on peut tirer de la pandémie, c'est que les régimes politiques populistes ont tous été lamentables, les régimes autoritaires comme la Chine ont été efficaces, alors que les démocraties n'ont pas été si mauvaises", juge Jean Viard. Les chamboulements électoraux "ont permis de faire tomber Donald Trump aux États-Unis et l'extrême droite n'est plus au gouvernement en Italie", observe-t-il, avant de se montrer prudent : "Mais la France est capable d'aller à contre-rythme, c'est notre particularité".

À lire aussi

Et de conclure : "Notre paysage politique est complètement détruit. Pour une raison simple, on était dans une culture politique dominée par les classes sociales depuis 150 ans et aujourd'hui, les deux éléments centraux, sont les lieux et les corps." Autrement dit, "le genre, la couleur de peau, l'origine et le territoire". Selon ses mots, le sacre de Joe Biden s'explique par une "culture de gauche américaine et une attention portée au racisme, aux droits des femmes et aux minorités". Une victoire qui, à en croire Jean Viard, se fait encore attendre en France...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/